Accueil Economie Chambre de commerce du Burkina: bientôt une étude sur l’impact de la...

Chambre de commerce du Burkina: bientôt une étude sur l’impact de la situation sécuritaire sur le climat des affaires

1476
0

Le bureau consulaire de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a rencontré la presse ce 12 mars 2019 à Ouagadougou pour faire le bilan de ses actions et parler des perspectives.

La création d’une société minière demande beaucoup de moyens, a fait comprendre le président de la CCI-BF, Mahamadi Sawadogo, avant de préciser que ce n’est pas un projet insurmontable. Cependant, il confie que les hommes d’affaires burkinabè se trouvent de plus en plus interessés par ce domaine.

Assisté du directeur général de la CCI-BF, Issiaka Kargougou et des représentants régionaux de l’événement, le président Sawadogo a déploré que l’économie burkinabè soit «attaqué par la fraude» ». Pour cela, il faut que nous soutenions l’Etat, pour, par exemple, renforcer le système de contrôle aux frontières, avec les premiers responsables de la CCI-BF.

La coopération avec la Chine n’effraie pas le milieu des affaires du Burkina Faso, parce que les premières autorités du pays ont pris les précautions afin que les entreprises chinoises désirant s’installer sont obligées de se mettre en contact avec des Burkinabè exerçant dans le même secteur.

Relativement aux effets de la situation sécuritaire sur le climat des affaires, la CCI-BF prévoit une étude au cours pour cette année pour une mesure plus complète.

Selon le président de la CCI-BF, l’année 2018 a été «éprouvante pour l’économie du Burkina Faso», au regard de la situation sécuritaire. Mais cela n’a pas empêché son équipe de mettre en œuvre le Plan stratégique de la mandature (PSM). Ainsi, il a fait un taux de 79,68%.

Pour être concret, le directeur général de la CCI-BF qui a présenté le bilan de 2018, a cité, entre autres, la création de 12 206 entreprises dans les CEFORE, la facilitation de l’obtention de visas d’affaires pour plus de 200 opérateurs économiques, la finalisation de l’étude pour la construction d’un centre de formation professionnelle à Bobo-Dioulasso, l’organisation de 13 missions commerciales vers les pays à fort potentiel pour le Burkina Faso avec la participation de 410 hommes d’ affaires…

La CCI-BF annonce, entre autres, le lancement d’une initiative de soutien à la production médiatique pour un montant de 50 millions de F CFA, la dotation des associations féminines régionales pour un montant de 80 millions de F CFA…

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire