Accueil Communiqué de presse Communauté musulmane du Burkina: « Le président bafoue nos statuts et règlement intérieur »,...

Communauté musulmane du Burkina: « Le président bafoue nos statuts et règlement intérieur », vice-président

2744
1

Dans ce communiqué signé par le premier vice-président, la Communauté musulmane du Burkina Faso (BEP CMBF) convoque une assemblée générale du 26 au 28 octobre à Bobo-Dioulasso. Aussi, dans le document le président actuel est accusé de « bafouer les statuts et règlement intérieur » de l’organisation.

De par la grâce d’Allah, très miséricordieux, tout miséricordieux.

Assalamou aleikoum warahmatoulay wabarakatouhou

Le premier vice-président du Bureau exécutif permanent de la communauté musulmane du Burkina Faso (BEP CMBF),

Vu les statuts et règlement intérieur de la communauté musulmane du Burkina Faso qui stipulent :

Statuts, article X.

 L’assemblée générale se réunit tous les cinq ans en congrès à la date et au lieu fixés par le bureau exécutif permanent.

Il peut se réunir en session extraordinaire sur initiative du bureau exécutif permanent ou à la demande d’au moins du tiers (1/3) des comités provinciaux.

Vu les demandes de trente-quatre (34) comités provinciaux transmises au président du bureau exécutif permanent par voie d’huissier les 19 février, 26 et 29 mars 2019, ayant toutes pour objet : « demande de convocation d’une assemblée générale extraordinaire de notre organisation » ;

Vu la lettre du 23 mars transmise par voie d’huissier le 29 mars 2019, ayant pour objet : « convocation d’une assemblée générale extraordinaire » adressée au président du bureau exécutif permanent en application de l’alinéa 2 de l’article X de nos statuts visé ci-dessus,

Vu que cette demande est restée sans suite,

Considérant les conclusions la médiation infructueuse menée par la Fédération des associations islamiques du Burkina Faso (FAIB),

Vu que le président persévère dans l’inobservation de nos statuts et règlement intérieur ;

En application des dispositions suivantes de notre règlement intérieur, notamment les articles 25 et 26 ci-dessous,

ARTICLE 25: le président du BEP dirige la CMBF. Il le représente en tout lieu et en toute circonstance. Il veille à l’observation scrupuleuse des statuts et du Règlement Intérieur.                                                                                                                                                                              ARTICLE 26 : les vices président suppléent le président dans ses fonctions ; ils le remplacent en cas d’empêchement,

Confirme :

A l’attention des membres statutaires de l’Assemblée générale, la convocation d’une assemblée générale extraordinaire les 26-27 et 28 octobre 2019 à Bobo Dioulasso.

Il rassure l’ensemble des musulmans et particulièrement les membres et sympathisants de la communauté musulmane, tous les membres désignés pour prendre part à l’assemblée générale de Bobo que nous observons et appliquons scrupuleusement nos statuts et règlement intérieur. Vous êtes tous témoins du fait que notre bureau exécutif permanent ne s’est plus réuni depuis janvier 2018 ; soit (21) vingt et un mois, alors que nos statuts disposent que :

Article XV.     SESSIONS

Le bureau exécutif permanent assure le fonctionnement quotidien de l’organisation. Il se réunit une fois par mois en session ordinaire et chaque fois que la nécessité s’impose. Il prépare et propose l’ordre du jour des réunions du conseil national. Il présente à l’AG le rapport moral et financier de la communauté musulmane.

Depuis que nous avons fait transmettre par voie d’huissier les convocations de cette assemblée générale extraordinaire le samedi 12 octobre 2019 ; soit quinze jours avant la date fixée et seize jours avant l’ouverture des travaux, le président du bureau exécutif permanent œuvre à l’échec de cette rencontre qu’il refuse de convoquer.

Dans cette perspective, il a déjà organisé deux rencontres au siège à Ouagadougou les mardi et mercredi 15 et 16 octobre 2019 et transmis des correspondances aux comités provinciaux pour dénoncer la légalité de cette assemblée générale. Il menace de traduire ceux qui convoquent cette assemblée générale en justice, de les faire enfermer et demande aux membres statutaires de ne pas prendre part à cette assemblée générale à Bobo Dioulasso.

Comme vous le constatez, le président du bureau exécutif permanent continue dans le bafouement de nos statuts et règlement intérieur. Pour vous démobiliser, il estime que lui seul est habilité à convoquer une assemblée générale extraordinaire. Nos textes, rappelés ci-dessus, prévoient que les vices présidents suppléent le président dans ses fonctions. Le président refuse sciemment :

– de convoquer les assemblées générales ordinaires statutaires une fois par mois,

– de convoquer l’assemblée générale extraordinaire demandée par plus de deux tiers de comités provinciaux ;

– de donner suite à toutes les correspondances à lui transmises par voie d’huissier ; notamment toutes les demandes des comités provinciaux, la demande convocation de l’assemblée générale extraordinaire, la demande de mise en place du conseil de discipline,

– il ne donne pas suite à la médiation de la Fédération des associations islamiques instituée par son excellence monsieur le ministre d’Etat, ministre en charge du culte.

Aujourd’hui, il veut encore bloquer la tenue de cette assemblée générale statutaire, régulière convoquée pour relancer nos activités. Si vous ne venez pas et ne participez pas à cette assemblée générale, vous aurez conforté le président dans sa volonté de bloquer notre bureau exécutif permanent et de poursuivre sa gestion dans le non respect de nos statuts et règlement intérieur.

En ma qualité de premier vice-président, président du comité d’organisation, je vous assure que toutes les dispositions sont déjà prises pour le plein succès de notre assemblée générale. Ne cédez pas à cette tentative de démobilisation du président du bureau exécutif permanent. D’avance merci de votre présence effective et de votre contribution à la relance de nos activités.

Lahaoulah walakouata illah bilaha aliyou aziim

Il n’y a de force et de puissance qu’en Allah, le sublime                                                                                               Le 1er Vice-président

Président du Comité d’organisation

El Hadj Mama SANOU

Chevalier de l’Ordre National

1 Commentaire

Laisser un commentaire