Accueil Société Conseil supérieur de la Magistrature : deux hauts magistrats « forcés » à la retraite

Conseil supérieur de la Magistrature : deux hauts magistrats « forcés » à la retraite

530
0
Les magistrats admis à la retraite

Le conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature, présidé le magistrat Abdoulaye Barry, a décidé le 8 juin, de sanctionner deux hauts magistrats : M. Armand Ouédraogo, Procureur de la Cour de Cassation et de la Haute cour de Justice et Thérèse Traoré/Sanou, présidente du Conseil supérieur de la magistrature en mettant fin à leur fonction pour une retraite anticipée, a appris Wakat Séra.

Lourde sanction deux hauts magistrats que sont le président de la Cour de Cassation, Armand Ouédraogo et la présidente du Conseil supérieur de la Magistrature, Thérèse Traoré/Sanou.

Selon plusieurs sources, mis en cause dans des dossiers retenus par la commission d’enquête sur des allégations de manquement à la déontologie dont l’affaire de l’annulation des mandats d’arrêt émis à l’endroit du président de l’Assemblée nationale ivoirienne, il leur  est reproché d’avoir refusé de se présenter devant le Conseil de discipline.

Dans un écrit,  Armand Ouédraogo avait prévenu qu’il ne se présenterait pas et avait remis en cause la légitimité du conseil de discipline.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire