Accueil Société Conversation Idrissa Nogo-Safiatou Lopez: «Le vrai visage des OSC» étalé, selon un...

Conversation Idrissa Nogo-Safiatou Lopez: «Le vrai visage des OSC» étalé, selon un collectif

Le Coordinateur du CPPU, Abdallah Bafa Ben Azise OUATTARA, a signé la correspondance

Dans une conversation téléphonique diffusée le lundi 3 juillet, Idrissa Nogo demandant service à Safiatou Lopez, porte-parole de la coalition Bori Bana, va en guise de confidence, lui étaler le mode de fonctionnement du Réseau Dignité qui ferait de l’aplat-ventrisme auprès du pouvoir. Pour le coordonnateur du Collectif pour un peuple uni (CPPU), Ben Azise Ouattara,  « c’est le vrai visage des OSC (Organisations de la société civile) qui a été mis sur la place publique » à travers la publication de cette bande, dans un entretien à Wakat Séra.

Que pensez-vous de l’écoute téléphonique entre Idrissa Nogo et Safiatou Lopez ?

Nous l’avons appris dans les réseaux sociaux, finalement nous avons eu les trois copies de la bande sonore que nous avons écoutées avec attention. Mais au lieu peut-être de regarder le problème dans la forme, il faut plutôt le regarder dans le fond en ce sens que les gens minimisent le problème or c’est tout l’ensemble de la Société civile qui a été mis à genou dans cette histoire de révélation. Cela montre réellement la face cachée de la société civile burkinabè.

Nous avons dit à un moment qu’il faut qu’on arrive à assainir ce milieu ou tous disent travailler pour les populations. Depuis l’insurrection jusqu’à l’heure actuelle, la société civile est déroutée de ses propres et vraies missions.

Je dirai que Dame Lopez est vraiment allée loin dans cette affaire. Nous ne savons réellement quel était son agenda en faisant cela ou quelles sont les différentes personnes qu’elle veut atteindre en faisant cela.

Avez-vous des preuves que c’est Safiatou Lopez qui est la source d’où sont partie les bandes sonores qui circulent sur le net ?

Effectivement nous n’avons pas de preuve mais nous disons que c’est un truc qui a été enregistré. On ne nous dira pas quand même que l’écoute vient des autorités même si ce sont elles qui sont à mesure de mettre les gens sur écoutes. C’est quand même regrettable. Que ce soit elle ou pas nous disons que c’est immoral.

Qu’en dites-vous des déclarations fracassantes de Idrissa Nogo dans la bande qui sembleraient être la réalité chez bon nombre d’OSC ?

Idrissa Nogo a révélé réellement le vrai visage des coalitions qui se sont créées ces derniers temps. Que ce soit Bori Bana (où Safiatou Lopez est porte-parole) et Réseau Dignité (où M. Nogo est membre) nous savons qu’elles n’allaient rien apporter à la population. Ces écoutes viennent nous donner raisons. Je voudrais aussi interpeller les uns et les autres que quand on demande un service, on n’a pas besoins vraiment d’étaler ses propres problèmes voire les problèmes d’un groupe donné pour pouvoir faire plaisir à la personne et avoir gain de cause. Nous disons non.

Aujourd’hui il a mis à nu le vrai visage de la société civile burkinabè. Nous-mêmes responsable d’OSC reconnaissons que c’est cela le vrai visage de la société civile qui a été mis sur la place publique. Le peuple même a compris que la plupart des OSC nées sous la transition étaient des arrivistes. Vous aurez remarquez que le peuple même a commencé à ne plus faire confiance à ces OSC. C’est regrettable mais nous observons. Notre Collectif suit toujours sa ligne de républicain qui est de dire les choses telles qu’elles sont.

Mathias BAZIE

Laisser un commentaire