Accueil A la une Coronavirus au Burkina: 12 187 personnes infectées dont 143 décès en une année

Coronavirus au Burkina: 12 187 personnes infectées dont 143 décès en une année

En une année, la pandémie du coronavirus apparue pour la première fois en Chine en fin 2019, a entrainé le décès de 143 personnes sur 12 187 personnes infectées par la maladie au Burkina Faso, depuis son entrée dans le pays le 9 mars 2020.

Les premiers cas du coronavirus au Burkina Faso ont été détectés le 9 mars 2020. Aujourd’hui, cela fait une année jour pour jour que la présence de cette maladie a été constatée au pays des Hommes intègres. A l’origine, deux personnes, notamment, un pasteur et sa femme avaient été testées positives. Elles ont été prises en charge et en sont guéries quelques jours plus tard.

A ce jour, le Burkina Faso compte 12 187 personnes qui ont été infectées par le virus parmi lesquelles on dénombre 4 573 femmes et 7 614 hommes. Sur le nombre de cas détectés, le bilan à la date du 9 mars 2021, donne un total de 11 860 personnes qui en sont guéries et 143 autres en sont mortes.

Cette pandémie du coronavirus a touché toutes les 13 régions que compte le pays des Hommes intègres et il ressort que la région du centre a le plus grand nombre de cas confirmés et de décès, suivie des Hauts-Bassins.

Prise de mesures contre la pandémie

Depuis l’avènement de la maladie, le Burkina Faso a adopté une batterie de mesures visant à lutter contre cette pandémie qui fait ravage dans le monde. Ces mesures vont du respect des mesures barrières édictées par le ministère de la Santé, à savoir : le port obligatoire de masques ou de cache-nez, le lavage des mains, l’usage du gel hydro-alcoolique, tousser dans le creux du coude, ne pas se serrer les mains, la distanciation de sécurité d’au moins un mètre ; à l’instauration de couvre-feu, l’interdiction de regroupement de plus de 50 personnes et la fermeture des frontières, entre autres.

Parmi les actions menées, toujours dans le cadre de la lutte contre la pandémie, on note, le renforcement de la capacité de prise en charge avec 26 laboratoires qui sont à mesure de faire le diagnostic, la construction de trois centres de prises en charge de la COVID-19 grâce à la mobilisation populaire, l’augmentation des lits de réanimation à 100 lits, l’introduction des tests de diagnostic rapide (TDR), le renforcement des capacités de plus de 7000 agents de santé et la construction en cours de quatre centres pour la prise en charge des maladies hautement contagieuses.

Pour l’heure, les frontières terrestres sont toujours fermées officiellement et le Burkina Faso n’a pas encore commencé la vaccination.

A la date du 8 mars 2021 on enregistre en Afrique plus de 3 900 000 cas de coronavirus avec plus de 3 500 000 guérisons associées et 105 000 décès signalés, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire