Accueil Chez nos confrères Coronavirus dans le monde: les infos et chiffres à la date du...

Coronavirus dans le monde: les infos et chiffres à la date du 23 juin

317
0

L’Allemagne a annoncé ce mardi le reconfinement de la population dans le canton de Gütersloh où de nombreux cas ont été signalés dans un abattoir. Les contacts seront fortement limités jusqu’au 30 juin prochain. Le nombre de cas de Covid-19 est également en augmentation aux USA, pays le plus touché par la pandémie de coronavirus. Retrouvez le point dans le monde ainsi que tous les chiffres sur l’épidémie de Covid-19.

L’inquiétude renaît en Europe après une fin de printemps optimiste marquée par de nombreuses annonces de déconfinement. Mais, un peu plus de six mois après l’apparition officielle du nouveau coronavirus Covid-19, sur le marché de Wuhan (Chine), la pandémie continue de se propager dans le monde et plusieurs foyers ont à nouveau été identifiés en Europe. En Allemagne, où de nombreux cas ont été détectés ces derniers jours dans plusieurs foyers d’infection, notamment à Berlin, la décision est tombée ce mardi matin : le confinement est à nouveau en vigueur dans un canton du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, celui de Gütersloh. C’est ici que près de 1 500 employés d’un abattoir ont été testés positifs au Covid-19 ces derniers jours. Les bars, cinémas vont notamment fermer jusqu’au 30 juin et les contacts entre les personnes vont être strictement encadrés et limités jusqu’à cette date. Les restaurants pourront rester ouverts mais ne devront accueillir que des clients d’un même foyer. Selon le ministre-président du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Armin Laschet, cette décision vise « à calmer la situation » et « accroître les tests » de dépistage. Ce mardi après-midi, l’Allemagne a annoncé un deuxième reconfinement local, dans un canton de plus de 200 000 habitants dans l’ouest du pays, également lié à l’apparition d’un foyer épidémique dans un abattoir.

Les Etats-Unis, pays le plus touché, ont recensé ce mardi 425 morts en plus liés a virus (305 lundi), ce qui porte le total à 120 402 décès. Les USA sont également confrontés à une augmentation du nombre de cas, qui se situaient encore autour de 20 000 par jour il y a encore quelques semaines, et qui dépasse les 30 000 depuis plusieurs jours. Donald Trump s’est toutefois félicité de la gestion de la crise par son administration. « Nous avons fait du bon boulot et maintenant, nous remettons le pays sur pieds », a-t-il notamment expliqué dans un entretien accordé à Spectrum News. Le président américain a également confié que le bilan pourrait dépasser les 150 000 morts « voire au-delà », mais également estimé que les Etats-Unis auraient perdu « 2 à 4 millions de vies, » si aucune mesure n’avait été prise.

Au Brésil deuxième pays le plus meurtri par cette épidémie de coronavirus, la situation continue également à inquiéter. Lundi, le bilan s’est alourdi de 654 morts (641 la veille) et de 21 432 nouvelles contaminations, pour un total désormais supérieur à 50 000 décès (51 271 selon le dernier décompte en date) et 1,1 million de cas recensés au total. Des chiffres impressionnants et qui pourraient être largement sous-estimés, selon les experts scientifiques, en l’absence de campagne de dépistage massif. Dans le reste de l’Amérique latine, qui vient d’entrer dans l’hiver (les basses températures pourraient être propices à la diffusion du virus), l’accélération de la propagation du virus se fait sentir dans de nombreux pays, comme le Mexique (20 000 morts), au Pérou (8 000 morts) ou encore en Argentine (1 000 morts). Ailleurs dans le monde, plusieurs régions constatent une résurgence du nombre de cas et craignent l’arrivée d’une deuxième vague. C’est notamment le cas en Chine (249 nouvelles contaminations en 15 jours), en Corée du Sud (entre 35 et 50 nouveaux cas chaque jour) et au Portugal (plus de 300 infections par jour). Ce mardi 23 juin, le bilan mondial du coronavirus est de 9 098 643 cas confirmés et de 472.171 morts.

Coronavirus en Chine

Après deux mois sans contaminations recensées, la Chine a replongé dans l’inquiétude depuis une dizaine de jours avec l’apparition de nouveaux cas, probablement nés dans le marché alimentaire de Xinfadi, à Pékin. Le pays fait état mardi de 22 nouvelles contaminations de Covid-19, dont 13 recensées dans la capitale. 249 nouveaux cas ont été enregistrés à Pékin depuis la réapparition du virus. Au total, le bilan de la Chine s’établit désormais à 85 040 cas et 4 646 morts (aucun décès ces derniers jours). Si les autorités ont rapidement réagi en reconfinant certains quartiers de la capitale et en limitant les déplacements, puis en testant massivement la population, le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies a également cherché à rassurer ces derniers jours en indiquant que la situation était « sous contrôle ».

Coronavirus aux USA

Les Etats-Unis restent donc, et de loin, le pays le plus touché par le Covid-19 avec 120 402 morts au total et 2 312 302 cas. Selon l’institut Johns Hopkins, qui fait autorité en la matière, le nombre de décès recensés ce mardi est de 425 morts en 24h (305 la veille). Après avoir sévi dans l’est des USA, le virus s’est déplacé vers le sud et l’ouest. Le chiffre quotidien des nouvelles contaminations enregistrées aux Etats-Unis se situe ces derniers jours au-dessus des 30 000 alors que ce chiffre était retombé à environ 20 000 le mois dernier. Le président Donald Trump a, lui, décidé de reprendre ses meetings de campagne en vue de l’élection présidentielle et était présent à Tulsa (Oklahoma), samedi, devant une assistance toutefois plus clairsemée qu’espéré.

Coronavirus au Brésil

Au Brésil, 654 morts ont été recensés en 24h, ce lundi 22 juin, pour un bilan total qui s’établit désormais à plus d’1,1 million de cas recensés et 51 271 morts. Le gouvernement continue pourtant à communiquer des messages encourageants, assurant que la situation est sous contrôle, sous l’impulsion du président Jair Bolsonaro réfractaire aux mesures de confinement mises en œuvre par les gouverneurs des états et soutenant la thèse que les conséquences économique de ces restrictions pourraient causer des dommages bien plus conséquents que celles engendrées par le coronavirus.

Coronavirus en Espagne

En Espagne, le bilan faisait état, lundi, de 125 nouveaux cas en 24h (141 la semaine passée) soit 246 504 cas au total, pour 28 324 morts (1 décès en 24h). En matière de déconfinement, la date du 1er juillet est le prochain cap fixé par par le gouvernement espagnol. L’état d’alerte, qui courait jusqu’au 21 juin, pour limiter les déplacements, a pris fin. La réouverture des frontières aux touristes a également été actée. Le championnat de football a, lui, repris la semaine dernière, et de nombreux lieux culturels ont également rouvert leurs portes. En revanche, les écoles ne rouvriront qu’en septembre prochain.

Coronavirus en Italie

En Italie, le bilan officiel est en baisse puisque les autorités ont fait été, lundi, de 23 décès supplémentaires en 24h (24 la veille), ce qui porte le total à 34 657 morts, pour 238 720 cas recensés. Les autorités du pays ont toutefois appelé à la prudence, le week-end dernier, après la découverte de plusieurs foyers épidémiques, notamment à Rome, tout en cherchant à rassurer. « Nous avons quelques manques d’attention, comme la vie nocturne des jeunes et ainsi de suite, mais en Italie, la plupart des gens continuent de porter le masque et d’appliquer la distanciation physique », assurait, en fin de semaine dernière, Massio Andreoni, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tor Vergata de Rome, interrogé par La Dépêche du Midi. Le virus continuera à circuler et nous aurons la réapparition soudaine de quelques foyers épidémiques. S’il y a une deuxième vague, ce sera de notre faute. Cela voudra dire que nous n’aurons pas été à même d’appliquer ce que nous avons appris de la situation du printemps ».

Coronavirus au Royaume-Uni

Le dernier bilan communiqué au Royaume-Uni faisait état, lundi, de chiffres en baisse, avec 15 morts de plus en 24 heures (contre 43 la veille). Au total, le pays recense 42 647 morts depuis le début de l’épidémie pour plus de 305 289 cas positifs. Selon le bureau national des statistiques (ONS), le nombre de décès imputés au nouveau coronavirus est néanmoins plus élevé que celui annoncé par le ministère de la Santé, et le bilan global serait en réalité de plus de 50 000 victimes du Covid-19, en prenant en compte le nombre réel de personnes décédées dans les maisons de retraite.

Le Royaume-Uni poursuit par ailleurs son déconfinement progressif, avec notamment la réouverture partielle des écoles depuis le début du mois. Le retour se fait par tranches d’âge pour les écoles primaires avec les élèves âgés de 4 à 6 ans et de 10 à 11 ans. L’ensemble des magasins ont été autorisées à rouvrir le lundi 15 juin, avec la mise en place de mesures de précaution (limitation du nombre des clients à l’intérieur, marquages au sol pour favoriser la distanciation physique…). Le port du masque est par ailleurs obligatoire dans les transports. Pour la réouverture des bars et des restaurants, il faudra en revanche attendre le 4 juillet.

Coronavirus en Allemagne

L’inquiétude grandit autour du foyer de Gütersloh en Allemagne où plus de 1500 cas ont été détectés ces derniers jours dans un abattoir. Ce mardi, un reconfinement local a été annoncé dans ce canton de la région Rhénanie du Nord-Westphalie. Prévu jusqu’au 30 juin, il prévoit une limitation stricte des contacts entre les personnes, la fermeture des bars, cinémas ou encore des musées et l’interdiction des activités de loisirs, à l’exception de ceux en plein air. Le canon de Gütersloh compte 360 000 habitants.

400 employés de cet abattoir avaient d’abord été testés positifs, entraînant le placement en quarantaine des 6500 employés du site. Au final, après la multiplication des tests ces derniers jours, plus de 1300 personnes travaillant pour cet abattoir en tout ont été testées positives au Covid-19. « Nous avons affaire au plus grand site d’infection » a annoncé durant le week-end le Premier ministre de Rhénanie du Nord-Westphalie Armin Laschet. « Dans toute la Rhénanie du Nord-Westphalie, le nombre d’infections diminue – de 75% depuis le déconfinement, mais ici, dans le district de Gütersloh, les chiffres explosent, ceci est étroitement lié à l’industrie de la viande ».

C’est surtout le taux de reproduction du virus, le fameux R+0 qui inquiète. Principal indicateur de la circulation du virus dans un territoire, ce taux a grimpé brusquement ces derniers jours, passant de 1,79 à 2,88 dimanche. L’Allemagne fait face à une explosion de cas très localisée avec des foyers d’infection pour l’heure bien identifiée comme à Göttingen où des mesures d’isolement de certains quartiers a été prise pour freiner la propagation du virus.

Selon les données de l’Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses communiquées ce mardi 23 juin, l’Allemagne a recensé ce mardi 503 cas de contaminations supplémentaires en 24 heures, portant le bilan total à 190 862 cas. 10 décès supplémentaires ont par ailleurs été rapportés. Le bilan total de l’épidémie dans le pays est de 8895 décès.

Coronavirus en Afrique

Selon le Centre africain de prévention et de contrôle des maladies, le dernier bilan publié lundi 22 juin faisait état de 306 390 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 8 116 personnes sur le continent. L’Afrique du Sud est le pays le plus touché devant l’Egypte et le Nigeria. Pays africain qui effectue le plus de tests de dépistage, l’Afrique du Sud a franchi le cap des 100 000 cas recensés pour près de 2000 morts.

Le Bénin enregistre une forte hausse de cas selon RFI. Au Maroc, les autorités ont annoncé la réouverture des cafés, restaurants et salles de sport à partir du jeudi 25 juin. Les déplacements régionaux vont également reprendre avec la reprise du transport routier, ferroviaire mais aussi aérien pour les vols domestiques. Les plages vont enfin être accessibles mais en respectant les règles de « distanciation physique ». Le Maroc comptait dimanche 9957 contaminations au total pour 213 décès signalés.

Source: l’Internaute.com

Laisser un commentaire