Accueil L'ENTRETIEN Coronavirus: la pandémie «a bloqué tout le plan de promotion de mon...

Coronavirus: la pandémie «a bloqué tout le plan de promotion de mon dernier single» (MK Isacco)

531
0

La pandémie du coronavirus apparue dans le monde fin 2019 a obligé plusieurs pays à prendre des mesures pour freiner la propagation de la maladie. Parmi ces mesures on peut citer la fermeture des frontières et le confinement qui ont duré des mois. Cette situation a plombé plusieurs activités. C’est, notamment le cas de l’artiste musicien rwandais MK Isacco vivant en France. Ce jeune passionné par les styles musicaux Afro beat, Rnb, Dance hall, qui répondant à nos questions par téléphone, soutient avoir passé les pires moments de sa vie, au cours de ce confinement, affirmant que «le coronavirus a bloqué tout le plan de promotion de mon dernier single».

Wakat Séra : Depuis quelques mois, le monde est sous le joug de la pandémie du coronavirus. Dites-nous, comment avez-vous vécu la période de confinement ?

MK Isacco : La période de confinement a été très difficile pour moi. Je suis resté enfermé pendant trois mois sans sortir, sans rien faire, en plus tout seul. Franchement c’était les pires moments de ma vie, mais c’était pour une bonne cause, il fallait que je respecte les gestes barrières.

C’était aussi une période pour vider la tête, reculer un peu, réfléchir et analyser les erreurs constatées dans mes projets et les corriger.

Cette période de confinement m’a permis, également, de finir d’écrire les différentes chansons de mon album, ce qui est très positif pour moi et que j’apprécie beaucoup. Avant cela, mon temps ne me permettait pas, en tant que tel, de composer de nouvelles chansons.  Mais le confinement m’a donné le temps et l’inspiration de boucler l’écriture des sons qui figureront dans l’album qui sortira bientôt.

Beaucoup d’artistes se sont lancés dans la sensibilisation en diffusant des messages ou en faisant des chansons évoquant les mesures barrières, dans le but d’éviter la propagation de la maladie. Quel a été votre apport à la lutte contre ce virus à la couronne ? 

Oui, c’est vrai que beaucoup d’artistes ont sorti des titres de sensibilisation contre ce virus. Moi de mon côté, j’ai lancé une campagne de sensibilisation au profit de mes fans afin qu’ils fassent des dons en nature ou d’argent pour aider les familles qui étaient dans des difficultés à cette période de confinement, car il n’y avait plus rien, tout était fermé. Alors imaginez, les conditions dans lesquelles, une famille qui a deux ou trois enfants et qui n’avaient pas de quoi à manger. Je lutte contre la faim.

Moi et mes fans avons rassemblé 1,5 millions francs rwandais que j’ai distribué à des familles qui étaient très en difficulté dans mon pays le Rwanda. Je n’allais pas avoir la force d’aller au studio dépenser de l’argent, alors que je vois des personnes qui meurent de faim dans mon pays.

MK Isacco, jeune artiste talentueux annonce la sortie de son 4e single

Je profite de cette occasion pour remercier tous mes fans qui m’ont aidé à réaliser cette œuvre de charité.

Cette maladie a eu des conséquences sur l’économie de façon générale. A votre niveau quelles ont été les répercussions de la pandémie sur votre carrière ?

Dans mes rêves et les objectifs que je m’étais fixés, cette année devrait être une année de gloire pour moi, mais ces rêves ont disparu comme l’air. Toutes les dates des concerts que j’avais programmés pour 2020 ont été annulés. C’est une grande tristesse.

Alors comme vous le savez, le 14 février dernier j’ai sorti mon nouveau titre URAMPAGIJE qui veut dire « Toi seule me suffis ». Le coronavirus a bloqué tout le plan de promotion que j’avais programmé pour ce titre qui me tient énormément à cœur. Donc mon single n’est pas allé trop loin comme je le souhaitais. Mais je rends grâce car malgré tout, mes fans ont bien apprécié le travail effectué.

C’est une perte grave et décourageant, mais je dis toujours, qu’il faut être prêt à chaque seconde de la vie car tu ne peux pas savoir ce qui pourrait t’arriver dans les cinq minutes qui suivent.

Comment vous comptez aborder l’après confinement et allègement des mesures ?

Je reprends les activités tout doucement en respectant les consignes sanitaires. Tout est toujours bloqué, mais ce que je peux faire je le fais. Ça me permet de rattraper un peu le retard. Je reprendrai vite la promotion de mon dernier clip vidéo du titre Urampagije.

Comment se porte votre dernier single sur le marché, après sa sortie ?

Malgré l’arrêt des activités promotionnelles à cause du coronavirus, mon dernier titre se porte bien. Il est en train de devenir un HIT d’ÉTÉ. C’est une grande réussite pour moi depuis que j’ai commencé la musique.

Même si je n’ai pas pu pousser mon dernier single, plus loin, comme je le souhaitais, j’ai eu beaucoup de retour positif qui me rend confiant.

Pour la première fois, le clip vidédo est en playlist de TRACE TV, une grosse chaîne de télévision internationale. Donc ça montre que beaucoup de personnes ont apprécié le travail.

J’invite encore mes fans à continuer à le partager au maximum.

Quels sont vos projets à venir ?

Déjà là je suis en train de finaliser le nouveau titre que je dois sortir cet été et ensuite retour au studio pour enregistrer de nouveaux hits. Il y a beaucoup de surprises que je réserve à mes fans, ils vont adorer. J’ai prévu sortir mon premier album en fin d’année 2020 si tout se passe comme prévu. Ça sera un album de huit titres. Il y a déjà quatre titres qui sont déjà disponibles sur toutes les plateformes et streaming. Les quatre autres qui restent, je suis en train de les finaliser.

L’album portera le nom URAMPAGIJE, le titre du dernier single. C’est ce dernier single qui va accompagner tout le projet. C’est pour ça que j’invite mes fans à le consommer sans modération. C’est la clé de réussite de mon premier album.

Entretien réalisé par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire