Accueil A la une Côte d’Ivoire: Hamed Bakayoko veut instaurer un « dialogue sincère » avec les politiques

Côte d’Ivoire: Hamed Bakayoko veut instaurer un « dialogue sincère » avec les politiques

401
0

Le Premier Ministre ivoirien, Hamed Bakayoko dit avoir la volonté « d’instaurer un dialogue permanent, sincère et franc » avec les acteurs de la vie politique de la Côte d’Ivoire, dans le but de faire l’économie des crises aux conséquences dramatiques ».

Ce jeudi 6 août 2020, deux jours après sa nomination, le Premier ministre Bakayoko a échangé avec pour nos Etats avec des responsables de partis, dans l’objectif d’instaurer un dialogue avec le monde politique.

Il a reçu successivement Pascal Affi N’Guessan, Président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire Exécutif du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement Démocratique Africain (PDCI-RDA) et Adama Bictogo, Directeur Exécutif du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).

Pour le chef du gouvernement ivoirien, l’instauration du dialogue permettra « de faire l’économie de crises aux conséquences dramatiques » pour le pays. « Je souhaite que le dialogue soit toujours maintenu ; et invite la classe politique à tenir des propos qui puissent apaiser les cœurs de nos concitoyens », a-t-il dit.

« Nous nous réjouissons de la démarche du Premier Ministre Hamed Bakayoko. Il a tenu à nous rencontrer pour nous faire part de l’esprit dans lequel il entend mener sa mission, à savoir un esprit d’ouverture, de dialogue, d’échanges afin que tous les problèmes qui vont se poser à la Côte d’Ivoire puissent être réglés dans le cadre du dialogue, de façon apaisée », a déclaré le président du FPI Pascal Affi N’Guessan.

Le Secrétaire Exécutif du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement Démocratique Africain (PDCI-RDA) Maurice Kakou Guikahué, quant à lui, s’est réjoui de cette démarche du Premier ministre et dit avoir « trouvé un Premier Ministre ouvert et prêt au dialogue, pour débattre de toutes les questions qui concernent la vie de la Nation ».

« Cette rencontre a permis de faire le point du processus électoral en cours, de discuter de la Commission Electorale Indépendante (CEI), du parrainage… Au regard des enjeux que représentent les élections à venir, nous devons nous donner les moyens de nous engager résolument vers des élections apaisées, pour une Côte d’Ivoire qui s’inscrit durablement dans la paix », selon Adama Bictogo du RHDP.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire