Accueil A la une Côte d’Ivoire: le bureau de l’Assemblée nationale lève l’immunité de Guillaume Soro

Côte d’Ivoire: le bureau de l’Assemblée nationale lève l’immunité de Guillaume Soro

1395
0
Guillaume Soro, dévêtu de son écharpe de député par le bureau de l'Assemblée nationale ivoirienne (Ph. d'archives) '

Comme il fallait s’y attendre dans une Assemblée nationale dominée par le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la demande de levée de l’immunité de Guillaume Kigbafori Soro, est passée comme une lettre à la poste. Ce lundi 20 janvier 2020, le bureau de l’Assemblée nationale a levé l’immunité parlementaire de Guillaume Soro et de cinq députés ivoiriens, accusés d’atteinte à l’autorité de l’Etat. Les députés Alain Lobognon, Camara Loukimane, Soro Kanigui, Yao Soumaïla et Soumahoro Kando, sont donc également frappés par la mesure. Ils ont été arrêtés le 23 décembre 2019 à la suite d’une conférence de presse du mouvement Générations et peuples solidaires (GPS), présidé par Guillaume Soro. Cette procédure ouvre la voie à un jugement de ces élus du peuple, a fait savoir le député Kra Konin, dans un communiqué lu sur le plateau du Journal télévisé de 20h de la Radio télévision ivoirienne (RTI), la chaîne publique. Dans la foulée, la Cour de cassation s’est déclarée compétente pour juger Guillaume Soro poursuivi pour détournement de deniers publics, recel de détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux portant sur 1,5 milliard de francs cfa ayant servi à acheter sa résidence à Marcory, dans le Sud d’Abidjan, à partie du Trésor public ivoirien.

Mahamadou Doumbia, Correspondant Wakat Séra en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire