Accueil Monde Cour de justice de la CEDEAO: Yayi Boni retire sa plainte contre...

Cour de justice de la CEDEAO: Yayi Boni retire sa plainte contre l’Etat béninois

Yayi Boni (Ph. Afriquinfo)

L’ex-président du Bénin Yayi Boni confirme, dans une note, avoir retiré sa plainte, qu’il a posée en 2019 devant la Cour de justice de la CEDEAO, contre l’Etat béninois pour torture morale, violation des droits humains.

L’ancien chef de l’Etat du Bénin a, en 2019, posé plainte devant la Cour de justice de la CEDEAO contre l’Etat béninois pour torture morale, violation des droits humains, à la suite de son assignation en résidence surveillée pendant 52 jours. Sa cour a été assiégée par des forces de sécurité après des violences au cours des élections législatives.

Le dossier avait été programmé pour être jugé, le mercredi 13 juillet 2022, mais il a été radié du rôle d’audience, à l’ouverture de l’audience, à la demande du plaignant, dans une lettre qu’il a adressée à la Cour.

M. Boni, dans une note partagée sur sa page Facebook, a confirmé avoir désisté. Pour lui, cette décision de retrait de sa plainte concernant sa mise en résidence surveillée, fait «suite à la rencontre du 22 septembre 2021» qu’il a eu avec le président Patrice Talon et cela entre dans le cadre du «processus de paix devant aboutir à la libération de tous les prisonniers politiques, le retour de tous les exilés et l’organisation d’un dialogue politique inclusif sur l’avenir de (la) patrie commune conformément à la volonté (du) peuple».

«Je reprécise que cette plainte concerne uniquement ma mise en résidence surveillée et celle de ma famille sans aucune décision de justice», insiste-t-il.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire