Accueil A la une Burkina: «Tout est fin prêt pour accueillir les populations des zones d’intérêt...

Burkina: «Tout est fin prêt pour accueillir les populations des zones d’intérêt militaire» (Bilgo)

Unité spéciale de la gendarmerie burkinabè (photo d'illustration)

Le ministre porte-parole du Gouvernement, Lionel Bilgo, a indiqué, mercredi 13 juillet 2022, au sortir du traditionnel Conseil des ministres, que «tout est fin prêt pour accueillir les personnes qui désirent quitter les zones d’intérêts militaires» situées dans les régions de l’Est et du Sahel.

Le porte-parole du Gouvernement, Lionel Bilgo, a rassuré, mercredi 13 juillet 2022, à l’issue du Conseil des ministres, que selon son collègue en charge de l’Action humanitaire, «tout est fin prêt pour accueillir les personnes qui désirent quitter les zones d’intérêt militaire et de rejoindre des zones beaucoup plus sécurisées».

Le ministre Bilgo a confié que des actions ont été entreprises pour pallier l’arrivée massive des personnes qui vont quitter ces zones.

Selon lui, il est mis en place «un dispositif efficace» comprenant notamment «beaucoup de vivres» et «des tentes d’accueil».

Les localités dites «zones d’intérêt militaire» sont toutes situées dans deux régions du pays, à savoir l’Est et le Sahel.

La zone d’intérêt militaire de la région de l’Est concerne la réserve d’Arly, Madjoari, Pama,  Singou, Kourtiagou, et le Parc national W.

Quant à celle de la région du Sahel, elle couvre la province du Soum.

Dans le but de lutter efficacement contre les groupes armés terroristes qui endeuillent le Burkina Faso, l’Armée, à l’issue d’un Conseil supérieur de la défense tenu le lundi 20 juin 2022, a décidé de la création d’une Brigade de veille et défense patriotique (BVDP) et deux Zones d’Intérêts Militaires (ZIM) dans les régions de l’Est et du Sahel. Elle avait donné 14 jours aux habitants desdites zones pour les quitter.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire