Accueil A la une Covid-19 au Burkina: Essakane SA offre « plus de 140 millions FCFA » de...

Covid-19 au Burkina: Essakane SA offre « plus de 140 millions FCFA » de matériel médical au CHR de Dori

Les premiers responsables de la mine d’or IAMGOLD Essakane SA, ont procédé le vendredi 9 octobre 2020, à une remise de don au Centre hospitalier régional (CHR) de Dori, chef-lieu de la Région du sahel, du matériel médical d’une valeur de plus de 140 millions FCFA pour la lutte contre la pandémie du Covid-19.

La mine Essakane et ses travailleurs ont répondu à l’appel du gouvernement burkinabè et aussi à l’appel des autorités sanitaires régionales qui ont exprimé des besoins en vue de combattre la pandémie du Covid-19. Ainsi, la cérémonie de remise de ce don composé de 4 concentrateurs d’oxygène ; 1350 de kits de protection individuel complet ; cinq lits de réanimation ; quatre moniteurs multiparamétriques ; 20 tensiomètres Muraz ; deux respirateurs avec concentrateur et deux modules GeneXpert pour les tests PCR, a été marquée par des prestations artistiques et des discours, notamment, sous forme de témoignages et de remerciements à l’engagement citoyen de la mine.

Le vice-président de IAMGOLD Essakane SA, Oumar Toguyeni

« Il y a un an, en mi-septembre 2019, nous étions ici avec vous, pour l’inauguration d’un dispositif d’éclairage solaire de 120 millions de FCFA, appui d’IAMGOLD Essakane SA au CHR de Dori, afin de l’aider à mieux faire face au déficit énergétique », a rappelé le vice-président de la mine d’or, Oumar Toguyeni, qui a poursuivi qu’« aujourd’hui, c’est avec un réel plaisir que nous revenons ici », au sein du CHR de la belle cité du Liptako, à l’occasion de cette cérémonie de remise d’équipements à la Direction régionale de la Santé du Sahel dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19.

Ce don d’une valeur de « plus de 140 millions FCFA », est un appui qui traduit le « sens de l’engagement d’IAMGOLD Essakane à œuvrer en faveur de l’amélioration de l’offre de soins » dans le Sahel, la région hôte de la mine, et traduit aussi la « détermination (de la société) à être une mine responsable qui fait la différence sur le terrain et est attentive aux besoins de ses communautés », a indiqué M. Toguyeni qui a profité de cette cérémonie pour féliciter le gouvernement burkinabè pour ses « actions soutenues » en vue de freiner la propagation du coronavirus.

Une vue du matériel médical remis

La mine d’or Essakane a mis à disposition de ses communautés riveraines des « kits de protection contre le Covid-19, en avril dernier et des vivres d’une valeur de 30 millions FCFA ». IAMGOLD Essakane SA a aussi soutenu la Direction régionale de la Santé du Sahel et le Centre hospitalier régionalégional de Dori avec divers produits et équipements de protection d’une valeur de près de 20 millions de FCFA », a-t-il fait noter.

Le vice-président de IAMGOLD Essakane SA a souligné que la société minière a aussi accompagné la Chambre des Mines du Burkina (CMB) dans ses efforts de soutien au gouvernement du Burkina Faso pour soutenir la lutte anti-Covid-19, soutien qui s’est matérialisé notamment par la remise d’un chèque de « 200 millions FCFA » au ministère de la Santé en avril dernier.

Oumar Toguyeni, a aussi signifié qu’au-delà de ce que la mine fait dans le cadre la lutte contre le Covid-19, elle s’est engagée dans un projet dont l’idée avait été lancée par le défunt député-maire, Arba Diallo, qui a eu une « vision » pour résoudre le problème d’eau dans la région du sahel. « On s’est engagé à travers nos efforts propres mais aussi en cherchant des partenariats avec le gouvernement canadien et d’autres ONG pour déjà refaire toute la station de traitement de Yakouta pour résoudre le problème d’eau à Dori », a dit M. Toguyeni, notant que la station de Yakouta a la « capacité d’approvisionner » les autres localités de la région du Sahel en eau potable.

Il a d’ailleurs interpellé tous les acteurs intervenants dans ce projet a s’impliquer davantage et mieux afin que la phase de ce projet vital puisse être lancé pour soulager les populations.

Le ministre Alkassoum Maïga et les responsables de Essakane s’enquièrent de l’état de la station de traitement d’eau de Yakouta

A noter que la délégation a visité le site pour s’enquérir de son état avec les techniciens qui travaillent sur place.

Le ministre des Enseignements supérieurs, Pr Alkassoum Maïga, patron de la cérémonie, a, au nom du gouvernement, « remercier la mine et surtout féliciter ses principaux responsables à travers son vice-président et son directeur général (Mohamed Ourriban) pour ce qu’ils font » pour le pays. « Ils ont fait des appuis en direction des universités à travers des bourses, des appuis en ressources ou des acquisitions, des investissements, donc je pense que c’est une mine qui assure pleinement sa responsabilité sociale d’entreprise et qui mérite d’être remercié », a martelé le ministre Maïga qui a aussi salué la mine pour ses « efforts inlassables » visant à développer la région du sahel et donc par ricochet l’épanouissement de ses communautés riveraines.

Le ministre des Enseignements supérieurs, Pr Alkassoum Maïga

Le député-maire de Dori, Aziz Diallo, a, au nom de tout le conseil municipal et de l’ensemble des populations de la commune de Dori, salué l’initiative. Il s’est réjoui de la cérémonie de remise d’équipements médicaux. « Nous suivons de près l’évolution de la situation et nous sommes heureux de savoir que le CHR de Dori est renforcé une fois de plus en matériels médicaux par notre partenaire privilégié IAMGOLD Essakane SA », a affirmé Aziz Diallo, saluant les responsables de Essakane SA pour leur « engagement et dévouement à soutenir les populations sahéliennes ».

Dr Hamed Sidwaya Ouédraogo, DRS du Sahel

Ensuite, il a rendu un hommage à l’ensemble de l’équipe médicale du CHR de la capitale du Sahel, « pour le combat qu’ils ont mené, et qu’ils poursuivent sans compter ni leur temps ni leur énergie, ni leur propre personne ».

Le Directeur régional de la santé (DRS) du Sahel, Docteur Hamed Sidwaya Ouédraogo, Président du Conseil d’administration (PCA), du CHR de Dori, a laissé entendre que la région du Sahel a enregistré au total « 29 cas confirmés de Covid-19 ». L’ensemble de ces 29 cas ont été pris en charge dans « nos installations à Dori, Gorom-Gorom, Seba, ou encore à Markoye », a-t-il révélé, notant que c’est à la suite de la prise en charge de ces cas que sa direction a été « emmenée à exprimer des besoins a un moment donné auprès de (ses) partenaires». « C’est vraiment l’aboutissement d’un plaidoyer fort et d’un engagement d’un partenaire que nous célébrons aujourd’hui », a s’est réjoui M. Ouédraogo, selon qui, à ce jour, la région du Sahel « n’a aucun cas positif au Covid-19. La région est indemne de tout cas actif ».

Ce matériel, de l’avis de Hamed Ouédraogo, « va servir non seulement à prendre en charge le Covid-19 mais à prendre en charge et de façon très qualitative tous les patients que (le CHR) admettra au bloc pour de la chirurgie, mais également les femmes qui seront admises en urgence pour un certain nombre d’interventions au niveau de la maternité. C’est du matériel qui vient à point nommer et répond à nos attentes et bien sûr va sauver des vies », a-t-il salué l’engagement renouvelé de Essakane SA.

Le mercredi 7 octobre 2020, les responsables d’IAMGOLD Essakane SA étaient au ministère de la Santé pour une contribution de 10 respirateurs et accessoires d’une valeur de « 100 millions FCFA », toujours dans le cadre de l’appui de la mine Essakane à la politique national de lutte contre la COVID-19. Ces différents dons traduisent l’excellence des relations entre la compagnie minière IAMGOLD Essakane SA et ses parties prenantes nationales et locales, selon les patrons de la mine.

L’ensemble des dons et appuis de la mine Essakane dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 est estimé à plus de « 400 millions de FCFA », selon ses premiers responsables.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire