Accueil Communiqué de presse CPI: la Coalition de l’Afrique francophone prête à travailler avec le nouveau...

CPI: la Coalition de l’Afrique francophone prête à travailler avec le nouveau procureur

Le nouveau procureur de la CPI, Karim Kahn

La Coalition de l’Afrique francophone pour la Cour Pénale Internationale, dans une déclaration, montre sa disponibilité à travailler avec le nouveau procureur Karim Khan.

Déclaration des Coalitions de l’Afrique francophone pour la Cour Pénale Internationale relative à la prise de fonction du nouveau procureur M. Karim Khan.

20 juin 2021.

Abidjan, Bangui, Bamako, Bujumbura, Conakry, N’Djamena, Ouagadougou, Rabat,

Le 16 juin 2021, M. Karim Asad Ahmad Khan QC a prêté serment et pris officiellement fonction en tant que troisième Procureur de la Cour pénale internationale, en remplacement de Mme Fatou Bensouda. Il a été élu comme Procureur de la CPI le 12 février 2021, pour un mandat de neuf ans, conformément à l’article 45 du Statut de Rome, traité fondateur de la CPI.

Les Coalitions de l’Afrique Francophone pour la CPI tiennent à féliciter M. Karim Asad Ahmad Khan pour son élection et sa prise de fonction et le rassurent de la disponibilité de nos organisations à travailler avec lui et son bureau pour la cause des victimes et la lutte contre l’impunité des crimes les plus graves.

Le Continent africain et notamment la partie francophone étant celle où se situe le plus grand nombre de pays en situation, les Coalitions de l’Afrique Francophone pour la CPI comptent beaucoup sur le nouveau procureur pour travailler en toute impartialité afin d’apporter des solutions qui puissent soulager les milliers de victimes et ainsi redorer l’image et la crédibilité de la CPI en Afrique.

Les Coalitions de l’Afrique Francophone pour la CPI demandent au nouveau procureur de :

-Tirer les leçons du passé et corriger les erreurs commises par l’ex procureure en RDC, RCA, Côte

d’Ivoire, Ouganda et Kenya.

– Mettre l’accent, en particulier sur la durée et la stratégie des enquêtes.

-Revoir la stratégie de divulgation et de communication qui doit être adaptée au contexte local,

– Continuer le travail de dissuasion entamé par l’ancien procureur.

– S’appuyer fortement sur la société civile en instaurant un partenariat franc et objectif.

– Etablir un véritable dialogue entre l’UA et la CPI.

C’est à ce prix que nous pourrons avoir une CPI juste, efficace, indépendante et impartiale.

Pour Les Coalitions de l’Afrique Francophone pour la CPI,

  1. ALI Ouattara Le Coordonnateur

Organisations Signataires :

  1. Coalition Burundaise pour la CPI
  2. Coalition Centrafricaine pour la CPI
  3. Coalition Guinéenne pour la CPI
  4. Coalition Ivoirienne pour la CPI
  5. Coalition Malienne Pour la CPI
  6. Coalition Marocaine pour la CPI
  7. Coalition Tchadienne pour la CPI

Laisser un commentaire