Accueil Monde De vives tensions entre le Rwanda et la RDC

De vives tensions entre le Rwanda et la RDC

Nouvelles tensions entre le Rwanda et la RDC

La tension est montée d’un cran entre Kigali et Kinshasa, les deux parties s’accusant mutuellement de soutenir les groupes rebelles qui sévissent sur leurs territoires respectifs. C’est dans ce contexte que le ministre des Affaires étrangères rwandais, Vincent Biruta, a assuré, mardi 31 mai 2022, que le Rwanda ripostera en cas d’attaque sur son territoire à partir de la République démocratique du Congo.

Kinshasa a accusé le pays de Paul Kagamé de soutenir le Mouvement du 23 mars (M23), un groupe rebelle qui a pris les armes contre les autorités congolaises au Nord-Kivu, dans l’Est de la RDC.

Accusation rejetée par Kigali, qui à son tour, a reproché à Kinshasa de protéger les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui auraient enlevé deux soldats rwandais lors d’une incursion sur le sol congolais.

Le Rwanda avait accusé l’Armée congolaise et les FDLR d’avoir mené une attaque contre le territoire rwandais le long de la frontière. «Si les attaques continuent, le Rwanda aura le droit de répondre, et nous avons la capacité de répondre», a menacé, mardi, le ministre des Affaires étrangères rwandais Vincent Biruta, au cours d’une conférence de presse.

Le président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall, a exprimé, dimanche, sa préoccupation face à la « montée de tension » entre le Rwanda et la République démocratique du Congo (RDC), exhortant les deux pays « au calme et au dialogue ».

Pour décrisper ce climat, le président angolais Joao Lourenço s’est interposé entre les deux pays. A l’issue d’un entretien avec les deux présidents, Kagamé et Tshisekedi, il a déclaré, mardi, que la RDC a accepté de libérer deux soldats rwandais détenus.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire