Accueil A la une Dossier Thomas Sankara : le Balai citoyen exhorte la justice « à plus de...

Dossier Thomas Sankara : le Balai citoyen exhorte la justice « à plus de célérité »

Le mouvement de la société civile burkinabè, le Balai citoyen, a exhorté, ce mercredi 14 octobre 2020, face à la presse, la justice « à plus de célérité » dans le dossier Thomas Sankara, le père de la Révolution d’août 1983 au Burkina, assassiné le 15 octobre 1987.

Dans le cadre de la commémoration du 33e anniversaire de l’assassinat du président burkinabè Thomas Sankara (1983-1987), le Balai citoyen, l’un des mouvements de la société civile ayant mené activement des manifestations fin octobre 2014 qui ont poussé le chef de l’Etat d’alors à rendre sa démission, a rencontré la presse ce mercredi 14 octobre 2020, pour interpeler la justice et parler de l’institution d’une bourse doctorale Thomas Sankara.

« Le Balai Citoyen exhorte la justice Burkinabè, en particulier, le juge d’instruction a plus de célérité. 33 ans c’est l’âge de Thomas Sankara à sa prise de Pouvoir, 33 ans c’est suffisant pour que la lumière soit faite, que ceux qui ont commis cette forfaiture répondent de leurs actes devant la justice », a fait savoir Eric Ismaël Kinda, porte-parole du Balai citoyen.

Ce mouvement souhaite à travers cette interpellation de la justice, « que le peuple Burkinabè soit soulagé de cette chape d’ignominie qu’il porte depuis 1987 aux yeux du monde ». « L’espoir que nous avons tous nourri de voir le procès s’ouvrir en 2020 est en train de s’amenuiser », selon le porte-parole Kinda.

Le traitement du dossier dit Thomas Sankara a été accéléré suite à l’avènement de la transition. Plusieurs personnes ont été inculpées dans ce dossier.

Pour Serge Bambara dit Smockey, un autre porte-parole du Balai citoyen, le « sacrifice suprême du président Thomas Sankara pour son peuple, méritent d’être connue (…) à travers le monde entier pour rendre hommage à ce digne fils du Burkina Faso et de l’Afrique », ce qui justifie l’institution de la Bourse doctorale Thomas Sankara.

Cette bourse a été créée par le Global Partnership Network (GPN) ou Réseau de partenariat mondial logé à la prestigieuse Université de KASSEL en Allemagne. Elle permettra aux étudiants des Universités du Sud de se former dans les domaines suivant : la coopération au développement, l’économie mondiale, la production de connaissances.

« Pour la nomination de la bourse doctorale, le GPN a identifié le camarade Thomas SANKARA parmi d’autres honorables personnalités dans le monde dont entre autres : Walter Rodney (activiste, historien et académicien Guyannais), Mahatma Ghandi, Nelson Mandela Wangari Maathai (activiste Kenyane, défenseur de l’environnement et prix Nobel de la paix en 2004), etc », a dit M. Bambara.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire