Accueil Dernière Actu Municipales partielles et complémentaires: Des élections de 1 milliard 200 millions de...

Municipales partielles et complémentaires: Des élections de 1 milliard 200 millions de FCFA

Le président de la CENI a rencontré la classe politique

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a au cours d’une rencontre informé les partis et formations  politiques, les regroupements d’indépendants et la société civile sur les contraintes liées à l’organisation des élections municipales partielles et complémentaires du 28 mai 2017. Il est ressorti que ces élections coûteront 1 milliard 200 millions.

« Cette rencontre vise à vous donner le maximum d’informations pour faire voir les contraintes qui sont celles de ce type d’élection et vous permettre de prendre les dispositions nécessaires pour aider la CENI à la tenir dans les meilleures conditions », a dit le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, pour camper le décor des rencontres avec la classe politique.

Déclarant que ces élections vont coûter 1 milliard 200 millions, le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, a invité les partis politiques à désigner leurs représentants pour le renouvellement des démembrements de la CENI. Cette action, a-t-il signalé, doit intervenir immédiatement pour que dès le 8 mars que lesdits démembrements soient installés, qu’ils prêtent serment et suivent la formation qui leur donnera la capacité de recevoir les dossiers de candidature du 17 au 19 mars à minuit, dernier délai.

En rappel, le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 1er mars 2017 a décidé de la dissolution de 16 conseils municipaux où il y avait soit des difficultés pour le conseil élu de fonctionner.

Mariam KANDO

ENCADRE

Les 16 conseils municipaux concernés par les élections municipales partielles

Arrondissement 4 de Ouagadougou et les communes ci-après :

Andemtenga

Barani

Dablo,

Dandé,

Madjoari

Kindi

Kantchari

Saponé

Seytenga

Zabré

Zoaga

Kombori

Kougny

Karangasso Vigué

Ziga

Trois communes sont concernées par les élections complémentaires

Béguédo

Bouroum Bouroum

Zogoré

Laisser un commentaire