Accueil A la une Eliminatoires Coupe du monde Qatar 2022: les Etalons s’offrent le Mena

Eliminatoires Coupe du monde Qatar 2022: les Etalons s’offrent le Mena

Le capitaine du jour des Etalons, Issouf Dayo (à droite), pendant les formalités d'avant match

Les Etalons du Burkina Faso sont venus à bout du Mena du Niger le 2 septembre 2021, sur le score de deux buts à zéro, dans le cadre des premières journées des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. Avec une équipe largement remaniée et privée de ses cadres, le sélectionneur Kamou Malo et ses poulains, grâce à ce succès, lancent idéalement leur campagne pour la quête de Doha en 2022. Le match s’est joué au grand stade Marrakech au Maroc.

Duel au sommet entre Burkinabè et Nigériens pour le compte de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde qui va se jouer au Qatar en 2022. Les Étalons sont sortis victorieux de ce match face au Mena du Niger. Les hommes du sélectionneur, Kamou Malo, ont pris une dizaine de minutes pour entrer dans leur match qu’ils ont ensuite maîtrisé de bout en bout avec un succès de 2-0 à la clé.

Privé de ses cadres dont certains étaient blessés, le sélectionneur burkinabè Kamou Malo a composé avec des jeunes et ces derniers ont répondu présents face au défi qui se présentait à eux.  L’ouverture du score a été l’œuvre du prodige attaquant Franck Lassina Traoré qui a transformé un pénalty à la 76e minute de jeu. L’attaquant du Shakhtar Donetsk s’est même blessé sur cette action et a été remplacé par Mohamed Konaté. Dans la foulée et sur son premier ballon, Mohamed Konaté marque son premier but sous les couleurs nationales à la 79e minute, portant le score à 2-0 pour le Burkina Faso.

Une partie globalement maîtrisée par Kamou Malo et ses hommes et une première sortie réussie pour le Onze national qui a rencontré une équipe du Niger en manque d’inspiration et qui n’a pas réussi à trop inquiéter le portier burkinabè Hervé Koffi.

Grâce à ce succès, les Etalons ont brisé le signe indien, puisque c’est la toute première fois après 21 ans que le Burkina Faso n’avait pas gagné son premier match de phase éliminatoire d’une coupe du monde.  Le sélectionneur Malo a fait preuve de réactivité dans ce match, avec des changements effectués dès le début de la seconde période.

Dans cinq jours, les Burkinabè vont se mesurer aux champions d’Afrique en titre, les Algériens, dans le même stade de Marrakech, soit le 7 septembre prochain. Quant au Niger, il fera face au Djibouti.

Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire