Accueil Culture Fespaco 2019: l’Etalon d’or à «The mercy of the jungle » du Rwandais...

Fespaco 2019: l’Etalon d’or à «The mercy of the jungle » du Rwandais Joël Karekezi 

2562
0
Les présidents burkinabè Roch Kaboré et rwandais Paul Kagamé remettant l'Etalon d'or de Yennenga au lauréat à la clôture de la 26e édition du Fespaco

Le Rwandais Joël Karekezi avec son film « The Mercy of the jungle (La miséricorde de la jungle)», a remporté ce samedi 2 mars 2019, l’Etalon d’or de Yennenga, la plus grande récompense du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), à la clôture de la 26e édition. La valeur de ce sacre est de 20 millions francs CFA plus un trophée. Ce long métrage dénonce l’absurdité de la guerre.

La cuvette du Palais des sports de Ouaga 2000, a abrité la clôture du cinquantenaire du Fespaco. Cette cérémonie a été présidé par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré et ses homologues rwandais Paul Kagamé et malien Ibrahim Boubacar Kéïta.

Prestations musicales, humour, ballets, ont, entre autres, été les pans de cette cérémonie qui a rassemblé dans l’assiette du Palais des sports omnisports de Ouagadougou, plusieurs milliers de festivaliers notamment des professionnels du cinéma africain et de sa diaspora.

Après la remise de plusieurs prix spéciaux, le palmarès a été dévoilé. « The mercy of the jungle » du Rwabdais Joël Karekezi remporte le sacre de la 26e édition. Ce film franco-belge a été tourné en 2018 et traite du génocide rwandais.

Le Premier ministre Christophe Dabiré remettant le trophée au film FATWA du Tunisien Ben Mahoumoud

Le deuxième plus grand prix, l’Etalon d’argent, ayant une valeur de dix millions Fcfa a été attribué à « Karma » de Khaled Youssef, Egyptien. L’Etalon de bronze, soit le troisième prix, a été décerné au Tunisien Ben Mahamoud pour son film « Fatwa », œuvre ayant raflé le plus de prix dans plusieurs catégories.

Le prix Oumarou Ganda a été décerné au meilleur premier film de long métrage qu’est « Jusqu’à la fin du temps » de l’Egyptienne Yasmine Chouikh. Ce prix est de deux millions FCFA.

Attendu par le public burkinabè, « Desrances » de la réalisatrice burkinabè Apolline Traoré a remporté, entre autres, le prix du Meilleur montage.

La Meilleure interprétation masculine a été décernée à Marc Zinga, un acteur rwandais-belge qui a joué dans The mercy of the jungle.

La prochaine édition du Fespaco est prévue du 27 février au 6 mars 2021.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire