Accueil Société Statue géante de Thomas Sankara: «un pas important» dans la construction du...

Statue géante de Thomas Sankara: «un pas important» dans la construction du Mémorial

5007
0

La statue géante de Thomas Sankara et les 12 bustes de ses compagnons réalisés et dévoilés, ce samedi 2 mars 2019 constitue «un pas important» dans la construction du Mémorial Thomas Sankara, sur le site du Conseil de l’Entente à Ouagadougou, selon le président du Comité international mémorial Thomas Sankara, Bernard Sanou.

La cérémonie de découverte de la statue de Thomas Sankara et les 12 bustes de ses compagnons s’est tenue en présence, notamment, du président du Faso Roch Kaboré, de l’ex-président ghanéen Jerry Rawlings, le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré et le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé.

La statue géante de Thomas Sankara est une œuvre de cinq mètres en «ronde bosse», entièrement réalisée en bronze patiné à partir de la technique de la cire perdue. Elle est montée sur un socle en béton de trois mètres de haut en forme pyramidale à quatre face comportant sur chacune de ses faces trois des 12 bustes en «haut relief» également en bronze patiné à partir de la technique de la cire perdue.

Les 12 bustes symbolisent les 12 compagnons tués, le 15 octobre 1987, avec l’ex-président Thomas Sankara. Il s’agit de Babou Paulin Bamouni, Bonaventure Compaoré, Patenema Souré, Abdoulaye Gouem, Wallilaye Ouédraogo, Der Somda, Emmanuel Bationo, Christophe Saba, Sibiri Zagré, Noufou Sawadogo, Amadé Sawadogo, Frédéric Kiemdé.

Cette œuvre a été entièrement réalisée par des Burkinabè. Selon le président du Comité international mémorial Thomas Sankara, Bernard Sanou, le mémorial qui sera construit sur le site du Conseil de l’Entente, un endroit chargé d’histoire, «permettra de laver toutes les souillures, les horreurs qui y ont été perpétrés». Ce complexe sera «un lieu de mémoire célébrant la victoire de la vie sur la mort» et la découverte de la statue géante de Thomas Sankara constitue «un pas important dans la construction du mémorial», a affirmé M. Sanou.

« L’amour du pays nécessite qu’on soit prêt à se sacrifier »

«Ce mémorial de découverte de la statue de Thomas Sankara témoigne de l’attachement du peuple burkinabè à honorer leur mémoire», a dit le ministre burkinabè en charge de la Culture Abdoul Karim Sango, soutenant que «ce lieu révèle une charge historique et émotionnelle» pour le pays. Il a poursuivi ses propos en indiquant que ce site «deviendra sans doute le carrefour de nos espoirs et nos grandes ambitions au regard des projets en cours dont le Comité international mémorial Thomas Sankara, sera le maitre d’œuvre».

Quant au président du Faso, Roch kaboré, il indiqué que l’Etat fera en sorte dans la mesure du possible à aider le Comité «à ce qu’on puisse restaurer l’image de Thomas Sankara qui a eu une vie active».

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire