Accueil Chez nos confrères France/Foot: Stéphanie, première femme à arbitrer une rencontre de première division (RFI)

France/Foot: Stéphanie, première femme à arbitrer une rencontre de première division (RFI)

678
0
Stéphanie Frappart, arbitre française

Stéphanie Frappart, première femme arbitre, ayant officié en deuxième division (Ligue 2), va devenir lors de la rencontre entre Amiens et Strasbourg le 28 avril, la première femme à arbitrer un match du championnat de première division (Ligue 1), en France. Selon notre source RFI, ce match lui servira de préparation pour le Mondial féminin 2019 qui se jouera dans l’Hexagone.

Ce sera une première dans l’histoire du championnat de première division en France (Ligue 1). Jusque-là, seule Nelly Viennot a été arbitre assistante en bord du terrain, pendant dix ans dans l’élite jusqu’en 2007. Agée de 35 ans, Stéphanie Frappart, a commencé à se faire une place chez les hommes en deuxième division (Ligue 2), où elle a débuté en 2014, devenant la première femme à arbitrer un match pro masculin. Elle a dirigé 14 rencontres cette saison.

Seule arbitre centrale française retenue pour la Coupe du monde féminine 2019 en France (7 juin au 7 juillet), Stéphanie Frappart évoquait devant la presse la possibilité d’officier en Ligue 1. « Bien sûr que j’ai envie d’y aller parce que je suis une compétitrice, disait-elle, mais il y a aussi tout un parcours à faire pour arriver à cet échelon. On peut toujours penser qu’on a le niveau pour y aller, mais peut-être que d’autres sont meilleurs. Ça viendra le jour où j’aurai prouvé que je peux y aller », a-t-elle dit.

Cette première française intervient moins de deux ans après les débuts de l’Allemande Bibiane Steinhaus, 40 ans, devenue en septembre 2017 la première femme arbitre dans un grand championnat professionnel, à l’occasion du match entre l’Hertha Berlin et le Werder Brême. Elle a continué cette saison à arbitrer en Bundesliga. Tous niveaux confondus, la Fédération française de football (FFF) dénombre 1 000 arbitres féminines, amateures, et compte bénéficier de l’effet de levier du Mondial 2019 pour tendre vers la barre des 1.500 arbitres à moyen terme.

RFI

Laisser un commentaire