Accueil A la une Gambie: Adama Barrow reconduit pour un second mandat

Gambie: Adama Barrow reconduit pour un second mandat

Le président Adama Barrow réélu pour un second mandat en Gambie

Le président sortant, Adama Barrow, a été proclamé vainqueur, dans la soirée du dimanche 5 décembre 2021,  de l’élection présidentielle du 4 décembre en Gambie, par le président de la Commission électorale indépendante. Selon les chiffres officiels, il a obtenu 53,2% des suffrages, loin devant son principal concurrent et ancien mentor, Ousainou Darboe qui en a eu 27,7%. Selon les données de la Commission électorale, près de 89% des électeurs se sont déplacés dans les urnes.  

 Adama Barrow a été reconduit, à 56 ans, pour un second mandat à la tête de la Gambie. Il a en effet été proclamé vainqueur du scrutin du 4 décembre dernier par le président de la Commission, Alieu Momar Njie, qui a annoncé les résultats finaux autour de 21h, heure locale.

Les résultats globaux annoncés indiquent que le président sortant l’emporte avec 458 519 sur quelque 900 000 électeurs, soit un pourcentage de 53,2% des suffrages. Il est loin devant son principal concurrent Ousainou Darboe qui a obtenu 238 253 des voix soit un taux de 27,7%.

Le président fraîchement élu a promis de consacrer toutes les ressources à sa disposition «pour faire de la Gambie un pays meilleur, pour toutes et tous».

Il a aussi salué le bon déroulement du scrutin, remerciant notamment la Commission électorale indépendante pour «l’organisation comme promis d’une élection libre, équitable, et transparente» ainsi que «le conseil des sages de la Cédéao et les anciens chefs d’Etat qui ont laissé toutes leurs activités pour venir nous accompagner comme des frères et sœurs».

Avant l’annonce officielle des résultats globaux, le principal challenger de M Barrow, Ousainou Darboe avait fait une déclaration, avec deux autres candidats, Mammah Kandeh et Essa Mbaye Faal, pour dénoncer la lenteur du processus et pour contester les résultats déjà publiés. Mais ils ont tous appelé les militants au calme et ont dit réfléchir à la suite à donner à la situation.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire