Accueil Société IAM Ouaga: l’institut met 498 nouveaux diplômés sur le marché de l’emploi

IAM Ouaga: l’institut met 498 nouveaux diplômés sur le marché de l’emploi

798
0
Remise des parchemins aux impétrants

L’Institut africain de management (IAM) a organisé le dimanche 7 juillet 2018, dans la cuvette du Palais Omnisports de Ouaga 2000, sa traditionnelle sortie de promotion. C’est au total 498 nouveaux diplômés qui ont été mis sur le marché de l’emploi. Le parrain de la promotion, A’Salfo, de son vrai nom Salif Traoré, lead vocal du mythique groupe ivoirien de musique, Magic System, a exhorté ses filleuls à la « détermination, la persévérance et la foi » qui naturellement feront d’eux des leaders éclairés au bénéfice de leur pays respectifs et de toute l’Afrique.

Issus de différentes filières de formation, les étudiants de la promotion A’Salfo ont reçu leur parchemin à cette cérémonie à laquelle ont été présents, en plus des responsables de IAM Ouaga, entre autres, le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé, le ministre de la Culture et du Tourisme Abdoul Karim Sango et l’ambassadeur de la République populaire de Chine, Li Jian.

Après l’installation des autorités et des responsables de IAM, la cérémonie a débuté avec l’entrée triomphale des impétrants habillés aux couleurs de IAM Ouaga, vert, jaune et blanc. Cet acte a été suivi par l’exécution de l’Hymne national et de celui de l’institut.

Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale

Ponctuée de discours teintés de reconnaissances et de galvanisation, la remise des parchemins aux diplômés en Bac+2 (BTS), Bac+3 (Licence) et Bac+5 (Master), par l’administration de IAM, est précédée par la reconnaissance des efforts des partenaires qui accompagnent l’institut et le sacerdoce des enseignants qui ont assuré les formations dans les différentes unités de l’école supérieure.

La première personne à prendre la parole a été la représentante des diplômés, Viviane Barry, qui a essentiellement adressé des remerciements à l’endroit des enseignants, de l’administration de IAM et aux parents d’élève. Quant aux nouveaux impétrants, elle leur a souhaité un avenir plus brillant.

A’Salfo du groupe Magic System

A son tour, le Président du Conseil d’Administration de IAM Ouaga, Amed Moussa Diallo, a aussi remercié tous ceux qui de par leur implication ont contribué à la réussite des étudiants. A cet effet, il a chaleureusement salué les efforts que fournissent les parents d’élèves qui ont pris d’assaut la cuvette du Palais des sports de Ouaga 2000 pour soutenir leurs enfants.

Pour l’année 2018-2019, c’est plus de « 27 000 heures de cours qui ont été dispensées », a déclaré Dr Amed Moussa Diallo, notant qu’une « cérémonie de sortie de promotion est un élément majeur dans la vie des étudiants mais aussi pour IAM car la grande famille s’agrandit encore ». « Oui ! Vous êtes des ambassadeurs de IAM. Je vous demande de hisser haut le drapeau de cet institut qui vous a formé », a-t-il adressé aux nouveaux impétrants, installés en vedette au milieu de la salle du Palais des Sports de Ouaga 2000. Il a terminé en indiquant aux diplômés qu' » au cours de leur carrière professionnelle, quand (ils seront) amenés à douter, de penser à ce jour et (ils) surmonteront les difficultés pour continuer à avancer ».

Ahmed Moussa Diallo, PCA de IAM Ouaga

Après avoir demandé aux étudiants à la patience et à la discipline, le patron de la cérémonie, Alassane Bala Sakandé a invité les nouveaux diplômés à ne «pas attendre forcément les concours de la Fonction publique ». En guise d’encouragement aux impétrants, il a offert 32 tablettes pour récompenser les 32 majors de la promotion A’Salfo. Les exhortations du président de l’Assemblée nationale sont aussi allées aux dirigeants de IAM en vue de les encourager et les soutenir.

Le parrain de la promotion, A’Salfo, qui a pris la parole en dernière position, a d’abord salué l’invitation du PCA Amed Moussa Diallo qui a bien voulu l’associer à cette manifestation. Celui-là même qui abandonné l’école depuis le primaire, a signifié que c’est un privilège pour lui de s’adresser à un demi-millier de diplômés venus de 17 nationalités du monde. Après avoir raconté quelques pans de la galère qu’il a vécue avec son groupe Magic Sytem, A’Salfo dont les origines sont burkinabè, a exhorté ses filleuls à la détermination, la persévérance et la foi pour pouvoir tracer le chemin dans le monde de l’emploi et s’imposer comme des leaders.

Viviane Barry, porte-parole des nouveaux diplômés de IAM

Pour meilleur faire ses conseils, la star ivoirienne a raconté quelques anecdotes de son vécu, digne d’un parcours du combattant, d’Anoumabo à Abidjan et même hors de l’Afrique, pour bien faire passer le message. « Je crois que si les responsables de IAM m’ont choisi comme parrain, c’est parce qu’ils estiment que j’ai une certaine expérience riche de la vie que je pouvais partager avec eux et les guider dans leur nouvelle vie » professionnelle, a soutenu Salif Traoré plus connu sous le nom de A’Salfo.

Il faut noter que ces impétrants ont reçu leur diplôme de formation. Les majors de la promotion A’Salfo ont été récompensés par des médailles et des bourses d’études de la part de la République populaire de la Chine. Les entreprises partenaires ont également reçu des attestations de reconnaissance et les enseignants de l’IAM ont été honorés par des médailles qui leur ont été remises par le ministre de la Culture, Abdoul Karim Sango.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire