Accueil Société Justice: Les activités ont repris au TGI de Ouagadougou

Justice: Les activités ont repris au TGI de Ouagadougou

56
0
SHARE

Les différentes prestations judiciaires ont repris ce lundi 19 juin 2017, après une semaine de grève observée par les acteurs de la justice dont les magistrats, les greffiers et les gardes de sécurité pénitenciaires en vue de réclamer la « sécurisation » des tribunaux du Burkina, a constaté Wakasera au palais de Ouagadougou.

Ce lundi matin, dès l’entrée principale du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Ouagadougou qui s’était vidé de ses travailleurs pour cause d’arrêt de travail, on remarque comme d’habitude, le monde qui grouille devant le palais notamment des particuliers qui proposent leurs aides aux usagers qui, pour la plupart ne comprennent le langage du droit.

Ce signe de la reprise du travail se constate aussi dans les différentes salles du TGI de Ouagadougou où les activités ont repris, après que plusieurs voix des populations et leaders des Organisations ont condamné un abus de pouvoir des acteurs de la justice.

Dans cette optique, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, par un langage de fermeté a également appelé les acteurs judiciaires en tant que professionnels du droit à donner l’exemple et « respecter la loi » qu’eux-mêmes se chargent de faire respecter aux citoyens.

Les cinq Organisations syndicales de la justice burkinabè avaient décrété un arrêt de travail à durée illimitée à la suite du saccage du tribunal de  Manga, une ville située au Sud du Burkina à environ 100 Km de Ouagadougou pour exiger des mesures sécuritaires pour protéger les travailleurs, tribunaux et établissements pénitenciaires qui font face de plus en plus à des actes d’incivisme et de vandalisme.

Des personnes ressources de Manga avaient présenté des excuses aux acteurs judiciaires de même que des Organisations féminines qui ont balayé la Cour du tribunal de Manga avant de se prosterner pour demander pardon au nom des manifestants qui ont saccagé les locaux .

A noter que les activités ont repris dans tous les palais du pays sauf celui de Manga qui attend d’être réhabilité.

Mathias BAZIE

Laisser un commentaire