Accueil Economie Burkina: le PNDES « en marche malgré les frondes sociales agitées », selon Paul...

Burkina: le PNDES « en marche malgré les frondes sociales agitées », selon Paul Thiéba

98
0
SHARE
Paul Kaba Thiéba, Premier ministre du Burkina

Le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thiéba a affirmé lundi 19 juin que « le Plan national de Développement économique et sociale (PNDES) est en marche malgré les frondes sociales agitées », face à la presse à Ouagadougou.

Selon le ministre Thiéba, « l’effort consenti » dans le cadre de la résolution des points de revendications « est considérable » et cela « limite les actions ».

« Malgré le front social » qui « pénalisent tous les secteurs économiques », le gouvernement « reste fidèle à la vision du président du Faso », Roch Kaboré, a rassuré M. Thiéba.

Pour l’année 2017, dans le cadre du PNDES, le Premier ministre annonce au niveau de l’énergie, l’interconnexion de Ouagadougou et Bolgatanga au le Ghana et l’achèvement de la centrale solaire de Zagtouli, entre autres.

Egalement il note que les travaux d’électrification des localités de la vague 3 du programme spécial d’électrification de cent cinq (105) chefs-lieux de communes rurales connaîtront leur achèvement et souhaite l’effectivité de la mise en service la centrale solaire photovoltaïque communautaire de Ziga, raccordée au réseau de la SONABEL (Société nationale burkinabè d’électricité).

Par ailleurs, le chef du gouvernement Paul Thiéba a promis « la construction et l’équipement de cinq CMA (Centre médical avec antenne chirurgicale) et de 17 CSPS (Centres de santé et de promotion sociale), du CHR (Centre hospitalier régional) de Dédougou, la construction 1 390 nouvelles salles de cours, de cinq (05) lycées professionnels, de quatre lycées scientifiques, de quatre lycées techniques, de 207 CEG (Collège d’enseignement général) et de 25 lycées d’enseignement Général ».

Au niveau de l’approvisionnement en eau potable, M. Thiéba a soutenu que « 2017 verra la réalisation de 2 020 forages neufs, quatre barrages neufs, la réhabilitation de 21 barrages, la réalisation de 54 systèmes d’Adduction d’Eau potable simplifiées (AEPS) et la réhabilitation de 26 autres ».

Quant au lancement du programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes (PAE/JF), le ministre affirme qu’il « sera doté d’une enveloppe financière de 16,5 milliards repartie sur 3 ans (et) va créer et consolider 90 000 emplois directs et plus de 100 000 emplois indirects ».

Pour la réalisation des ambitions, le Premier ministre burkinabè a appelé « toutes les filles et fils » du pays « à l’unisson », chose qui devrait contribuer à « l’avènement d’un Burkina prospère ».

« Ce sont notre résilience et notre abnégation au travail qui changeront notre pays par la mise en œuvre du PNDES et la réussite du programme du président Roch Kaboré », a conclu Paul Kaba Thiéba.

Daouda ZONGO

Laisser un commentaire