Accueil A la une Kundé 2019: Floby en or pour la deuxième fois

Kundé 2019: Floby en or pour la deuxième fois

3568
0

Florent Bélemgnegré connu sous le nom d’artiste « Floby », a remporté, le vendredi 26 avril 2019, au palais des sports de  Ouagadougou, le Kundé d’or pour la deuxième fois avec son titre « Weedo », devant Maï Lingani et Nabalüm. Plus d’une vingtaine de prix ont été décernés aux artistes les plus méritants au cours de cette soirée.

Les rideaux sont tombés sur les Kundé 2019 qui ont eu pour menu principal, récompenses, prestations d’artistes, humour et défilé de mode. Floby, l’enfant prodige de la musique burkinabè a, au cours de cette soirée, remporté quatre trophées, notamment le Kundé d’or, celui du public, celui de la meilleure inspiration traditionnelle et le Kundé de l’artiste le plus joué en discothèque. Comme il fallait s’y attendre, à ce spectacle des Kundé qui se tenait pour la dix-neuvième fois, signe de sa maturité, les artistes, triés sur le volet, dont Amzy, Big Solid, Tanya, Marie Gayéri au plan national et Freddy Majunga du Madagascar, Kiri Kanta du Benin, Roga Roga du Congo, les stars ivoiriennes, Bebi Philip, Kiff No Beat, Rocky Gold, Kerozen et Magic Diezel, ont enflammé, chacun à son tour, la salle. La grosse surprise fut la prestation de la grande cantatrice malienne, Ami Koïta, qui a électrisé cette soirée de l’événement, véritable baromètre de la musique africaine.

Le commissaire général des Kundé, Salfo Soré s’est dit « satisfait » de la tenue des Kundé 2019. Si  Jah Press, s’est réjoui d’avoir permis une fois de plus au nombreux public de vivre ce bonheur de tous les derniers vendredis du mois d’avril, et ce depuis maintenant 19 éditions, il a, cependant, signifié que les difficultés qu’il rencontre au fil des années ne sont pas des moindres. En effet, les Kundé grandissent d’année en année tout comme le budget pour les tenir croît. Le commissaire général des Kundé, compte tenu sans doute de ces difficultés d’organisation, n’a pas manqué d’évoquer la probabilité de son retrait, après l’organisation des 20 ans des Kundé. Il dit prendre de l’âge et ne plus avoir plus la carapace à même de « s’endetter » pour pouvoir faire vivre ces moments féeriques au public.

Le commissaire général des Kundé, Salfo Soré dit « Jah Press »

Les difficultés économiques auxquelles font face, selon Jah Press, ses partenaires qui sont touchées par les grèves de l’administration, notamment la récente grève des financiers et les attaques armées que subit le pays, constituent, entre autres, des soucis qui pourraient contraindre les Kundé à ne plus pouvoir, si rien n’est fait, continuer cette belle aventure annuelle appréciée même au-delà des frontières burkinabè.

Ainsi, si les Kundé ont le soutien qu’ils méritent en tant que l’un des événements culturels qui font la fierté du Burkina Faso, le commissaire général et sa dynamique équipe « poursuivront encore des années et des années encore, la belle aventure », a conclu en guise de note d’espoir, Salfo Soré dit Jah Press.

Le palmarès des prix du Kundé 2019

-Kundé du meilleur artiste traditionnel: Marie Gayéri

-Kundé du meilleur artiste de musique religieuse: Nicole Kaboré

-Kundé de la meilleure chanson moderne d’inspiration traditionnelle: Weedo (Floby)

-Kundé de l’artiste le plus joué en discothèque: Floby

-Kundé du meilleur clip: Bangue pinda (Dez Altino)

-Kundé de la révélation: Amzy

-Kundé de l’espoir: Big Solid

-Kundé du meilleur featuring: Ya Paalé (Fush feat Dez Altino)

-Kundé du meilleur artiste féminin: Malika la Slamazone

Au compte des prix spéciaux, le Kundé du meilleur artiste burkinabè de la diaspora revient à IBK (France). Celui du meilleur artiste étranger vivant au Burkina Faso, a été décerné à Bibich Sérénité (Côte d’Ivoire).

Le Kundé du meilleur artiste de l’Afrique de l’Ouest a été attribué à Kerozen de la Côte d’Ivoire, tandis que celui du meilleur artiste de l’Afrique centrale a été remporté par Roga Roga du Congo. Le dernier prix de cette catégorie prix spéciaux, le Kundé du meilleur featuring de l’intégration africaine est reparti à N’nonga fo de Imilo Lechanceux du Burkina Faso feat Chidima du Nigéria.

Des Kundé d’honneur ont été remis à des artistes ayant marqué de par leurs oeuvres, la musique africaine dans le passé. On peut citer, entre autres les Burkinabè To Finley et Koudbi Koala, promoteur des Nuits atypiques de Koudougou (NAK), Kiri Kanta du Bénin, Freddy Majunga de Madascar et Ami Koïta du Mali

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire