Accueil Economie La Poste Burkina Faso: un milliard et demi de F CFA par...

La Poste Burkina Faso: un milliard et demi de F CFA par an au titre des taxes et impôts

1102
0

Dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale de la Poste 2019, La Poste Burkina Faso a organisé, le 19 novembre 2019 à Ouagadougou, une rencontre postale avec la presse. Il s’est agi pour le directeur général, Nabi Issa Coulibaly, et son équipe de présenter les performances et les produits de La Poste Burkina Faso. A citre, il est ressorti que La Poste Burkina Faso verse environ un milliard et demi de F CFA par an au titre des taxes et impôts.

Au cours de la rencontre, deux présentations ont montré les performances réalisées et les offres de services de La Poste Burkina Faso. Ainsi, il est ressorti qu’en 2018, 208 000 plis ont été traités contre un peu plus de 185 277 en 2017. Au niveau du service financier, La Poste Burkina Faso bénéficie de la confiance d’usagers avec 647 238 comptes d’épargne en 2018, contre 610 152 en 2017.

Il est à noter également, selon les présentations, qu’en 2018, les transferts d’argent, à La Poste Burkina Faso, s’élevaient à environ sept milliards, contre 19 milliards en termes de paiement. Cela sous-tend qu’il y a plus de paiement que d’envoi et cela est dû au fait que la diaspora envoie énormément de fonds.

Le directeur général, Nabi Issa Coulibaly

La Poste Burkina Faso a réalisé une croissance de 10% de son chiffre d’affaires en 2018, par rapport à 2017, ce qui est estimé pour 2018, à un résultat net de 1 896 000 000 de F CFA. Et en termes de contribution fiscale, elle verse en moyenne, par an, 1 milliard 500 millions de F CFA.

Dans ses projets, La Poste Burkina Faso envisage, avec l’accompagnement du gouvernement, instituer un établissement de crédit pour permettre au monde rural, entre autres, de bénéficier de crédit.

Une vue des premiers responsables de La Poste Burkina Faso

Le directeur général, Nabi Issa Coulibaly, et ses plus proches collaborateurs ont déclaré que pour les comptes courants postaux, ils ont   six millions minimum de visiteurs par an, ce qui fait un marché à la hauteur de ce même chiffre. Ils ont aussi confié qu’un milliard et demi de personnes utilisent les services financiers de La Poste dans le monde. Et se sont satisfait d’être « le plus grand contributeur de l’inclusion financière dans le monde ».

En plus de l’historique retraçant le parcours de l’établissement, il est ressorti des présentations faites que La Poste Burkina Faso a, au niveau du courrier, les colis postaux qui est le service d’envoi à l’international des marchandises entre deux et 20 kg. Ensuite il y a le service Post Eclair qui est le service national de distribution de l’express. Il faut noter aussi le service Smart BP qui est « une innovation qui brise les barrières de la boite postale physique ». C’est une boite postale numérique, avec une alerte sms ou par mail en cas de réception de courriers, la machine à affranchir et les produits digitaux tel que Fasoranana.

Des agents de La Poste Burkina Faso, pendant les présentations

Au niveau des services financiers, il y a les produits d’épargne et le compte courant postal où des fonctionnaires, en général du privé, qui font domicilier leurs salaires et font les retraits au niveau des guichets. Nous avons aussi les transferts de fonds dont le mandat qui a évolué en transfert électronique qui prend en compte le produit à l’interne Teliman et des partenaires que sont Western Union et MoneyGram, les plus connus, auxquels il faut ajouter le service de change postal.

Faisons noter que la rencontre a été initié dans le cadre de la Semaine du Numérique qui a pour thème : « Vers des instruments financiers innovants pour le bien-être du citoyen à l’ère du numérique ».

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire