Accueil Communiqué de presse Le décret rebaptisant la Haute-Volta en Burkina Faso 

Le décret rebaptisant la Haute-Volta en Burkina Faso 

773
0
Les vrais héritiers de Thomas Sankara ne sont pas les politiciens véreux 'Ph. lemonde.fr)

Ceci est le décret qui rebaptise la Haute-Volta en Burkina Faso. 

Le président du Conseil National de la Révolution, chef de l’État, ordonne :


Article 1 : le territoire libre d’Afrique limité – Au Nord et au Nord-Ouest par la République du Mali ; – Au Sud par les Républiques de Côte-d’Ivoire, du Ghana, du Togo et du Benin ; – A l’Ouest et au Nord-Est par la République du Niger et dénommé Haute-Volta, s’appelle désormais le Burkina-Faso.

Article 2 : le Burkina Faso est un État démocratique et populaire, de forme républicaine. Il est indivisible.

Article 3 : le Faso est l’entité juridique et politique, le foyer inextinguible où souffle le vent vivifiant de la liberté et de la dignité qui redonne au peuple toute sa grandeur et fait de lui l’allié naturel de tous les peuples du monde qui partagent les mêmes idéaux de liberté et de dignité. Le Faso est la patrie du peuple révolutionnaire du Burkina.

Article 4 : les habitants du Burkina s’appellent les Burkinabè.

Article5 : La devise est « la Patrie ou la Mort, nous vaincrons ! »

Ouagadougou, le 2 Août 1984
Capitaine Thomas Sankara

Laisser un commentaire