Accueil Société Lefaso.net: 15 ans pour le doyen des sites burkinabè d’information

Lefaso.net: 15 ans pour le doyen des sites burkinabè d’information

466
0

Créé en 2000 sous l’appellation «Burkinet» il a évolué depuis 2003 sous sa nouvelle appellation «Lefaso.net», passant par la dure épreuve de piratage par un hackeur, attaque qui aurait été commanditée par des autorités ivoiriennes sous le règne de Laurent Gbagbo. Aujourd’hui le premier site d’informations burkinabè, selon son géniteur, a célébré, ce samedi 27 octobre 2018, ses 15 ans d’existence.

Ce site, qui a fonctionné d’abord comme un portail créé par le Dr Cyriaque Paré, s’est affranchi en se professionnalisant. C’est ainsi qu’une administration a été mise en place pour son fonctionnement et ses premiers journalistes recrutés en 2010.

Dr Cyriaque Paré, fondateur de Lefaso.net (Ph. wakatsera.com)

Le modèle économique de Lefaso.net, qui est animé par une vingtaine de journalistes, est le même que celui de google. C’est-à-dire basé sur les publicités et les productions de données, a indiqué Dr Paré.

Il y avait du beau monde à la célébration des 15 ans de Lefaso.net (Ph. wakatsera.com)

Comme difficulté, le fondateur de Lefaso.net cite la non-qualification du personnel, ce qui l’a, du reste, encouragé à mettre en place l’Institut supérieur de la Communication et de Multimédia (ISCOM) en vue, notamment, de renforcer les capacités des journalistes.

«L’ouverture de l’ISCOM répond à un défi, celui de la formation du personnel, mais aussi d’offrir la possibilité de générer des ressources pour venir en appui à ce que nous faisons déjà», a-t-il affirmé, soutenant que l’institut «va permettre de renforcer les capacités et du personnel de Lefaso.net et l’ensemble des médias en ligne tout comme des médias traditionnels».

Le ministre burkinabè de Développement de l’Economie numérique et des Postes Hadja Ouattara Sanou (Ph. wakatsera.com)

Pour la ministre burkinabè de Développement de l’Economie numérique et des Postes Hadja Fatimata Ouattara Sanon, marraine de la cérémonie, «l’avenir est dans le numérique, le digital». «Lefaso.net se hisse comme un véritable exemple de professionnalisme en matière d’entreprise de presse en ligne», a-t-elle conclu.

Tertius Zongo, ex-Premier ministre burkinabè (Ph. wakatsera.com)

Pour l’ex-Premier ministre burkinabè, Tertius Zongo, dans un témoignage fort applaudi, «la réussite demande une confiance en soi» et Dr Cyriaque Paré a su exploiter cela. Occasion pour Tertius Zongo d’appeler les jeunes a prendre exemple sur Dr Cyriaque Paré, à travailler pour aboutir au succès qui est «un désir» qu’il faut «accomplir soi-même».

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire