Accueil Société Nord Mali: deux soldats burkinabè tués et cinq autres blessés

Nord Mali: deux soldats burkinabè tués et cinq autres blessés

3389
0
Des casques bleus de la Minusma à Kidal le 22 juillet 2015 (photo d'illustration). © REUTERS/Adama Diarra

Deux soldats du contingent burkinabè (Badeya 6), ont été tués et cinq autres blessés, ce samedi 27 octobre 2018, au Nord du Mali. Ce sont des éléments de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), selon un communiqué de la mission des nations Unies.

«Ce samedi 27 octobre 2018, aux environs de 5H30 minutes, un détachement du contingent burkinabè (Badeya 6) de la Minusma, stationnée à Ber, localité située à une cinquantaine de kilomètres au Nord-est de Tombouctou, a été la cible d’une attaque complexe par des éléments armés», déclare le communiqué de presse de la Mission.

Malheureusement, «deux soldats burkinabè ont trouvé la mort dans cette attaque et cinq autres ont été blessés», déplore la Minusma qui indique que «les victimes ont été immédiatement prises en charge par les structures compétentes de la Mission des Nations Unies au Mali».

«Tout en saluant la mémoire de ces vaillants soldats tombés au service de la paix, le Chef d’Etat-Major Général des Armées, présente ses condoléances aux familles des disparus, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés», conclu le communiqué.

Par ailleurs, selon nos informations, l’un des rescapés de l’explosion du véhicule des forces armées sur la route de Fada N’Gourma, à l’Est du Burkina le 11 août dernier, qui était hospitalisé à l’hôpital Blaise Compaoré dans l’attente d’une évacuation sanitaire au Maroc pour des soins complémentaires adéquats, a finalement rendu l’âme le vendredi 26 octobre 2018.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire