Accueil Monde Législatives au Sénégal: un député se rallie à la coalition présidentielle et...

Législatives au Sénégal: un député se rallie à la coalition présidentielle et lui donne la majorité

Pape Diope, député et ancien président du Sénat au Sénégal

Au coude-à-coude avec l’opposition au sortir des législatives, la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakar au Sénégal a bénéficié du ralliement du député Pape Diop qui ne faisait partie d’aucune coalition, pour s’offrir la majorité absolue à l’Assemblée nationale.

Le député Pape Diop offre la majorité absolue à la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakar à l’Assemblée nationale. Il a été l’élément décisif pour le pouvoir qui n’avait obtenu que 82 sièges contre 80 pour la coalition de l’opposition Yewwi Askane Wi – Wallu, perdant ainsi la majorité au parlement.

Grâce à son ralliement, le pouvoir cumule désormais 83 sièges sur 165 et obtient donc la majorité au parlement pour diriger. En effet, ils étaient trois députés à ne faire partie d’aucune des deux coalitions principales en compétition. Même si les deux autres restants partent dans l’opposition, celle-ci aura 82 sièges, inférieurs aux 83 de la coalition présidentielle.

Pour l’ancien président du Sénat, «il faut éviter de déboucher sur un blocage dans le fonctionnement des institutions». «Une Assemblée nationale placée sous le contrôle de l’opposition débouchera sur une crise institutionnelle», a déclaré Pape Diop expliquant que «le président de la République serait amené à gouverner par ordonnances, ce qui serait un recul pour la démocratie au Sénégal».

C’est fort de cela que l’ancien maire de Dakar et président de l’Assemblée nationale du Sénégal a choisi de rallier le camp du président Macky Sall.

Bien que disposant de la majorité à l’Assemblée nationale, celle-ci reste toutefois faible pour le pouvoir, et la moindre défection dans ses rangs lors d’un vote pourrait lui coûter cher.

La Cour constitutionnelle devrait livrer les résultats définitifs des élections législatives au plus tard le vendredi 12 août.

Par Siaka CISSE (Stagiaire) 

Laisser un commentaire