Accueil Monde Sénégal: des incidents sporadiques lors des législatives du dimanche dernier

Sénégal: des incidents sporadiques lors des législatives du dimanche dernier

Elections législatives de 2022 au Sénégal

Des incidents sporadiques ont émaillé les législatives sénégalaises tenues le dimanche 31 juillet 2022 dans le but de renouveler les 165 sièges parlementaires que compte le pays, a rapporté RFI. Un scrutin de taille visant à mesurer les différents rapports de force entre opposition et majorité avant la présidentielle prévue en 2024.

Environ sept millions d’électeurs étaient appelés aux urnes, le dimanche 31 juillet 2022, au Sénégal pour renouveler 165 sièges de députés répartis en huit listes. En attendant les résultats de ces élections législatives, le pouvoir de Dakar revendique «une victoire sans appel» dans 30 départements sur les 46 au plan territorial.

Dans le quartier Médina, un centre de vote, les 14 bureaux ont fermé quelques minutes après 18h, l’heure de clôture officielle.

À Dakar, le maire Barthélemy Dias qui est tête de liste départementale, a revendiqué la victoire. Il faisait même la fête (en musique et klaxons) avec ses militants en début de la nuit dans les rues de la capitale, selon la radio internationale.

Vers 1h du matin, la majorité présidentielle a fait, en effet, son bilan et a clamé victoire. «Nous avons gagné les élections», a assuré Aminata Touré, tête de liste nationale Benno Bokk Yakaar, une coalition du parti au pouvoir.

«Si vous avez compté sur vos doigts, nous avons gagné 30 départements, cela nous donne incontestablement une majorité à l’Assemblée nationale», s’est-elle lâchée.

Par ailleurs, des incidents sporadiques ont été rapportés durant la journée dominicale, selon RFI qui cite en exemple Guédiawaye, une banlieue dakaroise.

Toutefois, en fin d’après-midi, la Commission électorale disait avoir constaté un vote «dans la paix et la discipline» et cela «dans la grande majorité des bureaux», a-t-elle confié. Toujours selon la Commission électorale nationale autonome (Cena), près de 98% des bureaux ont ouvert à l’heure.

Les procès-verbaux, après le dépouillement des bulletins, seront compilés par les commissions départementales de recensement des votes, selon le média français.

Yewwi Askan Wi, principale coalition de l’opposition vise à imposer une cohabitation à Benno Bokk Yakaar, une coalition du parti au pouvoir et majoritaire à l’Assemblée nationale sénégalaise dans le but de ravir la présidentielle à Macky Sall en 2024.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire