Accueil Société Lions clubs international: Ouagadougou parité s’engage à lutter contre la faim

Lions clubs international: Ouagadougou parité s’engage à lutter contre la faim

La présidente de la cérémonie d'intronisation des membres du Lions club Ouagadougou Parité, Diénéba Diallo ( à gauche), remettant la charte à Léonne Kini, présidente fondatrice

La famille du Lions clubs international au Burkina s’est agrandie avec l’arrivée de 30 nouveaux membres qui se sont engagés à lutter contre la faim. Les premiers responsables du club service au Burkina, au cours d’une cérémonie le samedi 30 janvier 2021, ont remis la charte au Lions club Ouagadougou Parité qui compte, dans l’union sacrée entre ses membres, agir contre la faim pour l’avènement d’un monde meilleur.

Chants des hymnes du Burkina Faso et du club philanthropique, discours, interlude musicale, présentations de la charte et du fanion, appel et présentations des impétrants, cérémonie officielle d’intronisation, lecture des textes de l’éthique Lion, remise des insignes marquant leur appartenance au club et une photo de famille, entre autres, ont constitué les moments forts de cette cérémonie présidée par Diénéba Diallo, gouverneure du district 403 A3 et parrainée par le Past président de région, Thomas Ouédraogo.

La célébration a vu la participation des ministres de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo et de la Justice, Victoria Ouédraogo/Kibora, ainsi que du maire de Ouagadougou, Roland Armand Pierre Béouindé, toutes des personnalités membres du club service. Elles ont adressé leurs félicitations aux membres de Ouaga Parité et souhaité que selon leurs engagements, les nouveaux impétrants soient des « humanistes de temps modernes ».

Le présidium

Ce jour 30 janvier 2021 restera mémorable dans les annales de l’histoire du district 403 A3 car accueillir de nouveaux membres est motif de joie, selon la présidente de la cérémonie, Diénéba Diallo qui a estimé que Ouagadougou Parité ouvre un nouveau chapitre dans la marche du mouvement de Lions clubs international. Après avoir adressé ses vives félicitations aux impétrants unis autour du service bénévole, elle les a encouragés à œuvrer au quotidien à traduire en acte, la lutte contre la faim, leur thème dans le cadre de leur plan d’actions.

« Les futurs membres de Ouagadougou Parité sont des femmes et des hommes compétents, talentueux, minutieusement sélectionnés et qui ont suivi toutes les étapes de sélection en vigueur dans notre association de service et de don de soi », a déclaré le président du club parrain, Dr Amed Moussa Diallo, président du club Ouaga Karité. Il a souhaité aux membres la « bienvenue dans la plus grande, la plus prestigieuse association des Clubs service au monde » avant d’ajouter que les 15 hommes et 15 femmes de Ouaga Parité sont « confiants » parce qu’au regard du « dynamisme et de la qualité » dont ils ont fait montre, ils seront  » d’excellents Lions ».

Une vue des nouveaux impétrants de Ouagadougou Parité

Le parrain de la cérémonie Thomas Ouédraogo, au niveau du Club Ouaga Parité dont l’effectif des femmes représente exactement la moitié de celui des hommes, trouve ce rapport paritaire « extraordinaire », lorsque l’on sait que la moitié des clubs lions « autrefois qualifiés à tort ou à raison de misogynes, remonte à une date bien récente ». Selon lui, un tel club qui brise le plafond de verre, « ne peut qu’apporter plus de dynamisme et d’efficacité dans la réalisation » des œuvres sociales, car « rien de merveilleux ne peut se faire sans l’implication de la femme ».

« Il est enfin là, ce jour tant attendu qui consacre notre entrée officielle parmi ces grands hommes et femmes dont la passion commune est le service bénévole », s’est réjouie la présidente fondatrice de Ouagadougou Parité. « Je dit oui et j’accepte en toute amitié et en toute humilité, la charte de notre club et mes responsabilités de présidente fondatrice », a affirmé sous de salves applaudissements, Léonne Hakani Valentine Kini. Ce club naissant à trois particularités selon sa présidente fondatrice qui soutient que la première tient à la parité parfaite entre ses membres à savoir, quinze hommes et quinze femmes.

Photo de famille à la fin de la cérémonie

La seconde particularité tient à la confiance des membres fondateurs placée en une dame pour marquer de façon indélébile le premier mandat du Club. La troisième particularité, selon toujours les mots de Léonne Valentine Kini, est constituée par la volonté affichée de ses membres fondateurs de faire rayonner ce club par leur engagement sans faille pour le service Lions.

Afin de mener à bien les activités de la lutte contre la faim, ce premier mandant sera articulé en trois axes majeurs à savoir : « agir de façon inconditionnelle pour les œuvres de solidarité ; travailler à l’union sacrée entre les membres du club et établir les fondements d’un club fort et exemplaire ». Ouagadougou Parité a adressé à l’endroit de son premier Vice-gouverneur et Lion guide, Monhamed Compaoré, « homme exemplaire aux multiples qualités », sa profonde gratitude.

Les Lions guides, Augustin Bambara et Monhamed Compaoré ont indiqué que « partout où il y a un besoin, il y a un Lion ». Ils ont rassuré leurs filleuls du 55e club du district 403 A3, de leur disponibilité à les accompagner et soutenir pour la réussite de leurs actions dans le plus grand club service du monde.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire