Accueil A la une LONAB: trois gagnants se partagent plus de 105 millions FCFA

LONAB: trois gagnants se partagent plus de 105 millions FCFA

474
0
Photo de famille après les remises

Les responsables de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) ont procédé, ce vendredi 30 octobre 2020, au siège de l’institution sis au Centre-ville de Ouagadougou, à une remise de chèque de plus 105 millions de FCFA, à trois gagnants, tous des parieurs du 4+1.

C’est au total « 105 629 500 F CFA » que se sont partagés ces trois heureux gagnants de la nationale des jeux de hasard du Burkina, des parieurs résidents dans la capitale burkinabè. Il s’agit de Koudpiga Zoungrana, cultivateur, qui avec une mise de seulement 300 F CFA au 4+1, reçoit un chèque de 38 944 000 F CFA après avoir tenté sa chance le 2 octobre dernier. Alfred Sonta Somé, lui est un attaché de santé. Il a misé 5 400 F CFA et a gagné 33 366 500 F CFA. Le troisième gagnant est Dominique Yabré Ouédraogo, admis à la retraite. Comme M. Somé, il a joué le 25 octobre dernier avec 600 F CFA au 4+1 et a gagné 33 319 000 F.

« Ce matin, c’est avec beaucoup de joie que nous avons remis trois lots importants dont deux de plus 33 millions et un autre lot de plus de 38 millions, soit un total de plus de 105 millions FCFA », a affirmé le directeur général de la LONAB, Patrice Patindéba Naza, qui demande aux gagnants de « faire en sorte que ces montants puissent être correctement investi pour leur être profitables », et au-delà toute la nation.

Le directeur général de la Loterie nationale burkinabè (LONAB), Patrice Patindéba Naza , remettant le chèque de 38 millions F CFA à Koudpiga Zoungrana

La nationale des jeux de hasard du Burkina donne aux gagnants « les meilleurs » conseils afin qu’ils puissent bien investir ces différents montants. « Nous avons des partenaires dont le métier est d’accompagner ces gagnants pour un bon investissement. Il s’agit, notamment, de la Maison de l’Entreprise et des Banques », a rassuré M. Naza qui a rappelé que ces derniers mois, « beaucoup de gros lots » ont été remis à la satisfaction de la clientèle.

Aux autres parieurs sceptiques, Patrice Naza leur dira de « faire confiance à la LONAB car aujourd’hui, ce n’est un secret pour personne, on peut gagner gros, gagner suffisamment de l’argent pour investir ». Le patron de la nationale des jeux de hasard « pense qu’il n’y a pas un moyen légal de gagner du coup autant d’argent qu’avec la LONAB ». « L’espoir est permis avec la LONAB qui donne la chance à chacun des clients de toucher le gros lot », a-t-il insisté tout en demandant aux parieurs « de simplement jouer et avoir confiance pour espérer un jour leur chance ».

Koudpiga Zoungrana, gagnant des 38 millions compte « construire pour avoir un logement décent ». Il compte, également, « aider les membres de (sa) famille, (ses) voisins et aussi les clients », qui à travers des activités qu’il créera, pourront profiter pour « un développement collectif du Burkina Faso ». M. Zoungrana a vraiment misé sur la chance.  Selon ses dires, il ne maîtrise rien du jeu hippique. 

« Quel cheval est en forme ou en méforme, vraiment je ne maîtrise pas les codes de ce jeu mais j’ai seulement tenté ma chance. Je jouais mais je perdais mais comme cette fois-ci la chance était de mon côté, j’ai gagné. Vraiment je suis content et compte bien investir cet argent pour le fructifier », a-t-il déclaré à la presse.

« On a eu la chance d’avoir ce lot. On prie Dieu pour avoir la sagesse et la lucidité pour pouvoir gérer ce qu’on a gagné pour bien investir », s’est exprimé Alfred Somé qui pense que dans « la précipitation comme (on) ne peut pas arrêter quelque chose. Il faut avoir du temps pour réfléchir ». Cet habitué de la LONAB « joue fréquemment les grands carnets, les champs réduis et par moment les champs poteaux ». « Bon c’est écrit que c’est 5 400 F (que j’ai misé) mais le montant c’est environ 18 000 F. J’avais eu un tiercé 79 000 F et j’ai pris ça misé là-dedans », a-t-il relevé.

Le troisième gagnant, le retraité Dominique Ouédraogo, quant à lui, dit vouloir renforcer l’investissement de ces projets dont l’élevage, le maraîchage. « Cet argent va m’aider », s’est dit convaincu M. Ouédraogo qui appelle les parieurs à tenter leur chance.

Le lundi 12 octobre 2020, un chèque de « 39 033 500 FCFA », avait été remis à Roland Simporé, maçon, qui a gagné le 4+1 du vendredi 2 octobre 2020.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire