Accueil Economie Loterie nationale: validation de la 53e réunion annuelle des directeurs généraux des pays...

Loterie nationale: validation de la 53e réunion annuelle des directeurs généraux des pays du Conseil de l’Entente

Photo de famille avec les cinq DG des loteries nationales des pays du Conseil de l'Entente, avec le représentant du ministre en charge de l'Economie (3e à gauche)

La cérémonie de clôture de la 53e réunion annuelle des directeurs généraux des loteries nationales des Etats du Conseil de l’Entente est intervenue le 12 janvier 2022 à Ouagadougou. Selon le directeur général de la Loterie nationale burkinabè (LONAB), Patindéba Naza, cette réunion avait pour objectif de préparer la 28e édition de la tranche commune entente qui se tiendra le 14 octobre 2022 au Burkina Faso.

Les rideaux sont tombés sur la 53e réunion annuelle des directeurs généraux des loteries nationales des Etats membres du Conseil de l’Entente le mercredi 12 janvier 2022 à Ouagadougou. Débutée le 10 janvier dernier, la rencontre avait pour objet, selon le directeur général de la Loterie nationale burkinabè (LONAB), Patindéba Naza, de prendre des décisions relatives à l’organisation de la 28e édition de la Tranche commune entente qui se déroulera en octobre 2022 au Burkina Faso.

Le DG de la LONAB a confié que la réunion a permis de prendre les décisions communes qui vont permettre d’organiser «correctement» la tranche commune entente prévue se tenir le 14 octobre 2022 à Ouagadougou.

Le DG de la LONAB, Patindéba Naza

«En termes de décisions prises, il y a le choix des séries, 15 au total qui vont être commercialisées», a déclaré Patindéba Naza, qui a informé que le Burkina  Faso va à lui seul commercialiser cinq de ces 15 séries. Pour le directeur général de la LONAB, cela témoigne de l’importance que le pays accorde à cette tranche commune entente.

Au rang des décisions prises au cours de la 53e réunion annuelle des directeurs généraux des loteries nationales des Etats membres du Conseil de l’Entente, d’autres résolutions ont été prises en vue de favoriser une bonne organisation de la Tranche commune entente. «Les parieurs avec la Tranche commune entente auront une double chance. Au grattage ils peuvent gagner des lots allants jusqu’à 500 000 F CFA», a détaillé le directeur général de la LONAB Patindéba Naza.

Une vue des participants à la réunion annuelle

Selon lui, les parieurs pourront aussi bénéficier de lots intermédiaires, qui offrent une sorte de seconde chance aux joueurs qui n’auront pas tiré de ticket gagnant. «Lorsque vous grattez un ticket de la tombola de la Tranche commune entente, si vous êtes perdants, vous avez une seconde chance au tirage», a expliqué M. Naza, qui a indiqué que le gros lot s’élève à 10 millions de francs CFA et que l’amplitude va de 200 à 10 millions de francs CFA.

La 28e édition de la tranche commune devait être organisée par le Benin, qui en a été empêché. C’est ainsi que le Burkina Faso, à la demande des autres pays membres, a pris le relai d’abriter cette édition, le temps de permettre au Bénin de se préparer et organiser l’édition de 2023.

Le Conseil de l’Entente, dont le siège est en Côte d’Ivoire, est composé de cinq pays de l’Afrique de l’Ouest à savoir le Benin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire