Accueil Politique Lutte contre le terrorisme: le Premier ministre burkinabè accuse le maillage...

Lutte contre le terrorisme: le Premier ministre burkinabè accuse le maillage du territoire en services de sécurité

3132
0

Le Premier ministre du Burkina Faso, Christophe Dabiré, au cours de son discours de politique générale ce 18 février 2019 a estimé que l’accentuation des attaques terroristes a été rendue possible par la conjugaison de facteurs internes et externes tels que le maillage encore insuffisant du territoire national en services de sécurité, la faible implication des populations dans les stratégies de défense et de sécurité ainsi que la porosité des frontières nationales.

Devant les députés, Christophe Dabiré a déclaré que la paix et la sécurité constituent la condition indispensable à la mise en œuvre et à la consolidation des actions de développement d’un pays. Il a déploré, le fait que depuis 2015, des actes de violence parfois extrêmes se sont répétés dans notre pays.

Aussi, pour lui, les attentats meurtriers et la destruction des édifices publics, les enlèvements et prises d’otages, parfois suivis d’exécution sommaires, les assassinats de représentants de l’État, les attaques contre les unités des Forces armées nationales, des forces de sécurité intérieure et para-militaires sont autant d’actes ignobles qui mettent en péril la paix et la sécurité des biens et des personnes dans notre pays.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire