Accueil Monde Macron en tournée en Afrique: une visite aux multiples enjeux

Macron en tournée en Afrique: une visite aux multiples enjeux

Le président français Emmanuel Macron sera en tournée dans trois pays africains

Le président français, Emmanuel Macron, entame, le lundi 25 juillet 2022, sa tournée africaine aux multiples enjeux par le Cameroun, qui n’avait plus accueilli de président français depuis environ sept ans. Le chef de l’Etat se rendra également au Bénin et en Guinée-Bissau.

Emmanuel Macron effectue sa première tournée en terre africaine depuis sa réélection à l’Elysée fin avril 2022. Ce déplacement qui s’inscrit «dans la démarche de renouvellement de la relation avec le continent africain», selon la présidence française, aura pour thèmes la crise alimentaire provoquée par la guerre en Ukraine, les enjeux de production agricole et les questions sécuritaires.

Pour cette tournée, Macron se rendra dans trois pays que sont le Cameroun, le Bénin et la Guinée-Bissau dont le chef de l’Etat est le nouveau président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Le séjour du locataire de l’Elysée en Afrique démarre ce lundi par le Cameroun de Paul Biya, où les relations avec Paris étaient quasiment inexistantes ces cinq dernières années. Ce pays d’Afrique centrale n’avait plus connu la visite d’un dirigeant français depuis celle de François Hollande en 2015.

Dans un contexte où l’Afrique est perçue comme une terre de conquête par les puissances mondiales, la France est désormais concurrencée sur plusieurs terrains par de nouvelles puissances comme la Chine, l’Inde, la Turquie, Israël sur la sécurité et la défense, et la Russie. Yaoundé a signé, en avril, un accord de coopération militaire avec la Russie. Cette visite de Macron vaut donc son pesant d’or, d’autant plus que celle-ci est très attendue par l’opinion camerounaise et les diasporas.

Après le Cameroun, le président français se rendra, mercredi, au Bénin, qui subit à son tour les assauts de l’hydre terroriste, dans sa partie nord. Cette menace terroriste s’étend d’ailleurs du Sahel aux pays du golfe de Guinée. Selon l’Elysée, Cotonou souhaiterait un appui français en matière de soutien aérien, de renseignement et d’équipements.

Emmanuel Macron achèvera, jeudi, sa tournée par la Guinée-Bissau, dont le président Umaro Sissoco Embalo occupe la tête de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Au cours de ce déplacement, «les enjeux de gouvernance et l’État de droit seront traités à chaque étape, sans injonction médiatique mais sous forme d’échanges directs avec ses homologues», à en croire la présidence française. Le chef de l’État sera accompagné des ministres des Affaires étrangères et des Armées, Catherine Colonna et Sébastien Lecornu, du ministre délégué au Commerce extérieur Olivier Becht ainsi que de la secrétaire d’État chargée du Développement, Chrysoula Zacharopoulou.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire