Accueil A la une Manifestation du 27 novembre 2021: 6 à 12 mois de prison avec...

Manifestation du 27 novembre 2021: 6 à 12 mois de prison avec sursis retenus contre 5 accusés

Des manifestants gazés

Les juges du Tribunal de grande instance de Ouagadougou en charge du dossier des manifestants du 27 novembre 2021 ont livré leur verdict, le mercredi 22 décembre 2021. Il a été retenu six à douze mois de prison avec sursis contre les cinq accusés présentés à la barre le 8 et le 15 décembre 2021.

Elles sont cinq personnes, des leaders d’organisations de la société civile, à être mis aux arrêts à la suite de la manifestation du 27 novembre 2021 qui a occasionné, entre autres, le saccage des services de l’état-civil de la mairie de Ouagadougou.

Ces personnes étaient poursuivies pour des faits de participation à une manifestation illicite et de destruction de biens publics. Conduits devant le Tribunal, Hervé Ouattara, Marcel Tankoano et Adama Tiendrébéogo ont été condamnés pour les faits à eux reprochés à six mois de prison avec sursis et 300 000 F CFA d’amende.

Quant à Mamadou Drabo et Abdoul Karim Bagagnan dit Lota, ils écopent d’une peine d’emprisonnement de 12 mois avec sursis et 300.000 F CFA d’amende.

«Je suis content de la décision mais pas totalement», a dit l’un de leurs avocats, Me Isaac NDorimana qui estime qu’il n’y avait pas d’infractions.

Le 27 novembre 2021, des personnes ont répondu à l’appel à manifester des organisations de la société civile. Au cours de laquelle manifestation certains demandaient «la démission du président du Faso Roch Kaboré», d’autres exprimaient leur soutien aux forces de défense et de sécurité et quelques-uns exigeaient «la libération du général Gilbert Diendéré».

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire