Accueil Monde Mexique : Margarito Martinez, premier journaliste tué de l’année 2022 au monde

Mexique : Margarito Martinez, premier journaliste tué de l’année 2022 au monde

Mexique : Margarito Martinez, premier journaliste tué de l’année 2022 au monde

Margarito Martinez, un photographe qui collaborait avec plusieurs publications, est la première victime de cette profession depuis le début de l’année. L’acte criminel a eu lieu le lundi 17 janvier 2022, non loin de son domicile, à Tijuana, dans l’État de la Basse-Californie au Mexique.

Journaliste-photographe de 49 ans, Margarito Martinez a été tué le lundi 17 janvier 2022, lors d’une agression avec une arme à feu selon le ministère de la Sécurité de l’État de Basse-Californie.

Spécialisé dans les enquêtes policières, Martinez était menacé sur les réseaux sociaux depuis décembre dernier. Malgré …, il ne bénéficiait d’aucune protection policière.

La Commission mexicaine pour la protection des journalistes a demandé lundi au parquet général de l’État de Veracruz, l’État compétent, l’ouverture d’une enquête.

Le Mexique est un pays régulièrement pointé du doigt, car il est considéré comme l’un des plus dangereux au monde avec une centaine de morts dans cette profession depuis 2000 selon la Commission mexicaine des droits de l’homme. Rien que l’année dernière, au moins sept journalistes y ont été tués selon l’Agence France-Presse.

Par ailleurs, cet État de l’Amérique centrale est le pays le plus meurtrier du monde pour la profession du journalisme avec huit tués en 2021, suivi par l’Inde (4), le Pakistan (4), les Philippines (3) et le Honduras (3) selon Reporter sans frontière (RSF), autre ONG français.

En 2020, 50 journalistes ont été tués et près de 7/10 l’ont été dans des pays en paix et non des zones de guerre, annonce l’organisation Reporters sans frontières (RSF) dans son bilan annuel publié mardi 29 décembre 2021.

Par Lassané Sawadogo (Stagiaire)

Laisser un commentaire