Accueil Monde Migration: l’Algérie expulse plus de 1 200 migrants vers le Niger

Migration: l’Algérie expulse plus de 1 200 migrants vers le Niger

Des migrants prêts pour l'embarquement (Ph africanews)

Plus de 1 200 migrants ouest-africains, parmi lesquels des Nigériens, ont été expulsés de l’Algérie vers le Niger suite à l’annonce de la réouverture des frontières terrestres, le 14 juillet dernier entre les deux pays, selon les informations de l’Organisation internationale de la Migration (OIM) rapporté par Africanews ce mercredi 28 juillet 2021.

Sur sa page Facebook, le bureau de l’OIM du Niger a indiqué le lundi 26 juillet dernier que «le 18 juillet, un convoi officiel de 515 rapatriés nigériens est arrivé d’Algérie. Le 16 juillet déjà, 752 migrants originaires d’Afrique de l’Ouest sont arrivés à pied à Assamaka, ville (nigérienne) la plus proche de la frontière algérienne». Au total, 1267 migrants ouest-africains qui ont été rapatrié au Niger par l’Etat algérien.

Selon le bureau de l’OIM, indique notre source, «après leur dangereux et éprouvant périple», ils «ont tous reçu des biens non alimentaires (kits d’hygiène, couvertures, nattes,) grâce au financement du ministère de l’Intérieur italien».

En rappel, selon le bilan des Nations unies, plusieurs dizaines de milliers de migrants ouest-africains et de l’Afrique centrale avaient également été expulsés en 2014 du territoire algérien.

L’ouverture de la frontière terrestre, fermée il y a de cela 16 mois, avait été annoncée le 14 juillet dernier par le président Abdelamadjid Tebboune, lors d’une visite de son homologue nigérien Mohamed Bazoum dans le pays.

Par Oumpounini MANDOBIGA (stagiaire)

Laisser un commentaire