Accueil Politique Mise en oeuvre du PNDES dans le Ziro: le MPP sonne la...

Mise en oeuvre du PNDES dans le Ziro: le MPP sonne la mobilisation

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), le parti au pouvoir au Burkina, a sonné le rassemblement dans la ville de Sapouy, province du Ziro, ce samedi 13 janvier 2018 en présence du secrétaire exécutif national du MPP Lassané Savadogo, de la député Reine Sakandé née Benao, native de la localité, assistés d’une forte délégation de la section provinciale, pour demander à ses militants de se mobiliser pour la mise en œuvre réussie du Plan national de développement économique et social PNDES.

Le président Roch Marc Christian Kaboré « est porteur d’un projet qui est celui du MPP qui l’a présenté comme candidat », a affirmé le secrétaire exécutif du parti au pouvoir burkinabè, Lassané Savadogo, qui a invité les militants du MPP Ziro à défendre et soutenir le PNDES dans sa mise en œuvre réussie, pour faire en sorte que « d’ici 2020, (il y ait) des avancées significatives en matière de développement et d’émergence ».

Le secrétaire exécutif national du Mouvement du Peuple pour le progrès (MPP)

« Nous demandons à tous les militants du MPP de suivre la mise en œuvre des progrès du PNDES dans la province du Ziro. Si vous constatez que certains agents de l’Etat utilisent certaines méthodes pour nuire à la bonne exécution des missions qui leurs sont confiées, poser le problème à travers nos structures et cela va remonter au niveau central pour que le parti prenne ses responsabilités », a invité M. Savadogo qui s’est dit « satisfait de cette belle mobilisation qui est une preuve palpable que le MPP se porte bien dans la province du Ziro ».

Il a invité l’ensemble des militants du Ziro « à continuer à cultiver la cohésion, la solidarité et la fraternité ». « Le MPP n’a pas besoin de clan. Au MPP ce qu’on vous demande c’est d’être de bon militant car le parti n’appartient pas à ses géniteurs mais à l’ensemble des militants sans aucune discrimination », a-t-il renchéri avant de demander aux militants de « ne pas aller dans les gargotes, cabarets, bars et autres buvettes pour critiquer un camarade. On le critique dans le cadre des structures ».

Dans cette même approche, il a annoncé pour bientôt le renouvellement des structures du MPP. « Nous devons travailler pour que l’ensemble de nos structures soient en état de fonctionnement et de bon fonctionnement » afin que les militants puissent poser leurs préoccupations, a-t-il dit.

La député Reine Sakandé née Bénao, prononçant son discours à la rentrée politique du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP, parti majoritaire) dans le Ziro

Quand à Reine Sakandé patronne de la manifestation, la province du Ziro « est restée très en arrière sur le plan du développement ». Elle a pensé que cette rencontre est une « opportunité pour le MPP de faire le bilan des activités mener en 2017 et se projeter dans l’avenir », avant de rappeler que le thème de la rentrée politique de son parti au Ziro porte sur la « Mobilisation sociale pour la mise en œuvre du PNDES ».

Pour Mme Sakandé, les militants occupent une place prépondérante dans la mise en œuvre efficace et efficiente du programme présidentiel parce que « les militants peuvent attirer l’attention du pouvoir public sur les besoins réels de nos populations », notant que le Ziro « a bénéficié de quelques routes et d’un certain nombre de complexes scolaires qui ont été construits ».

Toutefois elle a égrené quelques besoins de la province qui se posent, notamment, en termes « de barrages à réaliser, d’infrastructures sanitaires car dans certaines communes qui comptent au moins 20 villages, vous trouvez trois Centres de Santé et Protection sociale (CSPS) seulement, d’eau potable où quand vous prenez les forages qui sont réalisés, la plupart sont des forages négatifs et qu’on dote la plupart de nos cultivateurs en charrues ou en tracteurs pour vraiment booster l’agriculture et l’élevage ».

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire