Accueil Culture Musique: le Diagnostic de Campus Ambiance

Musique: le Diagnostic de Campus Ambiance

Le trio du groupe Campus Ambiance , du Zouglou made in Burkina

Le groupe Campus Ambiance c’est l’histoire de trois jeunes burkinabè, Sébastien Banou, Jean Martial Badolo et Dieudonné Kaboré. Ils ont aimé le Zouglou depuis le campus. Malgré leur galère d’étudiants, ils ont décidé de faire de ce genre musical au style particulier leur métier. Ainsi, est né au début des années 2010, le groupe Campus Ambiance, un trio qui fait du Zouglou made in Burkina Faso. En moins de 10 ans d’existence, le groupe a grandi et a déjà à son actif quatre albums, dont le dernier, Diagnostic, a été présenté au public, le vendredi 5 août 2022, à Ouagadougou. Ce nouveau-né est une compilation de 14 titres que les artistes invitent les mélomanes à découvrir.

Tels des médecins, le groupe Campus Ambiance, du haut de son expérience et de son talent, a décidé de faire un diagnostic de la vie sociopolitique du Burkina Faso et de la société toute entière en général. Quoi de mieux que de le faire à travers ce qu’ils savent faire le mieux, le Zouglou.

Diagnostic est donc la nouvelle création de Campus Ambiance. Il s’agit du quatrième album du trio Sébastien Banou, Jean Martial Badolo et Dieudonné Kaboré, après «Fruit de la Passion», «Le temps de Dieu» et «Equilibre».

Sébastien Banou, porte-parole de Campus Ambiance

Ils l’ont présenté, le vendredi 5 août 2022, date d’anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso, dans l’espace Stress Out de Ouaga 2000, devant un public de mélomanes prêts à déguster le nouveau délice.

Selon le chef de groupe,  Sébastien Banou, Diagnostic est «une analyse profonde» de notre société, sur le plan sociopolitique et même dans les familles. «Évitons de penser que ce sont les politiques seulement qui sont mauvais. A la maison même, nous qui parlons, ne sommes pas gentils avec nos voisins, c’est de tout cela que l’album parle. On veut un changement de comportement», a lâché sans ambages, Sébastien Banou, rappelant le rôle premier de l’artiste qui est avant tout un «messager de la société».

Diagnostic, c’est aussi un opus de 14 titres tout aussi délicieux les uns que les autres. A travers ce nouvel album, les trois soldats du Zouglou made in Burkina ont une nouvelle cible, conquérir l’international. «On a compris ce qui nous fait marcher à l’international, alors on a réalisé cette œuvre qui va nous permettre d’aller plus loin», a fait savoir M. Banou.

Le public a répondu présent à la dédicace du 4e opus de Campus Ambiance

«Le Zouglou, ce n’est pas les jeux de reins, c’est ce qui ne va pas, ce qui se passe dans la vie quotidienne et politique. Les dirigeants même devraient prendre la température avec nous», a déclaré le porte-parole du groupe, Sébastien Banou.

Pour le volet commercial, les trois mousquetaires de la musique burkinabè ont pris attache avec le groupe Focus, des professionnels de la vente en ligne, et ont également prévu d’autres sorties pour faire mieux connaître ce nouveau-né du public musical.

Le CD se vend à 5 000 F CFA, la clé USB à 10 000. Le CD N°000 a été acheté aux enchères à 200 000 F CFA.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Encadré

Les 14 titres de la compilation:

1er: Héro

2e: Faut te lever

3e: Souder

4e: Déplacés

5e: L’argent rend bête

6e: Habal

7e: Doublé

8e: Femme au foyer

9e Ouagadougou Ya Yélé

10e: Enjaillement

11e: Côte d’Ivoire-Burkina

12e: Cocoroco

13e: Génétique en acoustique

14e: Allah Ko tchan

Laisser un commentaire