Accueil A la une Musique: «SO WOK», le long parcours de Alif Naaba

Musique: «SO WOK», le long parcours de Alif Naaba

Le Prince aux pieds nus, Alif Naaba (à gauche)

Du nouveau pour les mélomanes burkinabè. Le prince aux pieds nus, Alif Naaba, a dédicacé ce vendredi 11 juin 2021, son Long parcours, «So Wok», un nouvel album de 17 titres, à l’hôtel Ramadan à Ouagadougou, en présence de plusieurs invités du monde de la culture.

Après un long chemin de sept ans depuis la sortie du quatrième album «Yiki» en 2013, «So Wok» est le cinquième album qui est venu en ce jour consolider la carrière musicale du Prince aux pieds nus, qui a su allier folk et musique traditionnelle pour créer un style à lui, et se frayer un passage dans le monde de la musique.

«So Wok» en langue mooré qui signifie «Long parcours» touche les causes sociétales à savoir le terrorisme, l’immigration des jeunes Africains hors du continent, l’amitié (faux amis), l’amour et aussi l’histoire.

Ce long parcours, conformément aux propos de Alif Naaba, est un « album décomplexé (et) très varié » qui a pris en compte toutes les couches d’âges et bien évidemment aussi tous les deux sexes. Selon l’artiste, « So wok » a une particularité par rapport à ses précédents albums, et sa particularité est que c’est un album qui, en plus d’avoir pris en compte les personnes de tout bord, est une compilation dans laquelle son « cœur parle ». Dans ce CD, en plus du mooré et du français, l’artiste chante en anglais notamment dans le titre « You go to know », un feat avec Dj Pissi réalisateur togolais. L’album est enregistré avec la batterie. Il porte aussi les griffe d’ingénieur de « renoms » tant sur le plan national qu’extérieur tel que Eliezer Oubda (Burkina), David Felgeirolles et Jean Lamoot (extérieur)

Ce cinquième album est composé de 17 titres, dont certains d’entre eux sont « M’tenga, Tal rinda, Poko… ». D’après Alif Naaba, « So Wok » est le fruit d’une collaboration avec certains artistes du Burkina et d’autres pays. Le titre « M’Dawa » par exemple, est un feat entre l’artiste Naaba et Ismaël Lô, un artiste sénégalais, qui à travers ses chansons a bercé le Prince aux pieds nus depuis son enfance. Dans la même lancée, le titre « Kiiba » est aussi une collaboration entre l’artiste et l’auteur de la récente célèbre expression « les couloirs de la Présidence », le rappeur Smarty qui a sorti, il y a un laps de temps, un single annonçant son album « l’Odyssée » dans lequel figure le titre « R.A.P (Rien A Prouver) » d’où est extrait l’expression « les couloirs de la Présidence ».

A l’occasion de cette dédicace, le meilleur artiste burkinabè de l’année 2014 aux Kundé (Victoires de la musique au Burkina Faso), Alif Naaba, a présenté l’équipe musicienne ainsi que les collaborateurs qui l’ont épaulé dans la concrétisation de son Long parcours, et leur a traduits toute sa reconnaissance.

Ainsi mise à jour le vendredi 11 juin 2021, l’actuelle discographie du Prince aux pieds nus, le natif de Koudougou, est composée de cinq albums et de deux singles à savoir : « Regard métis (2004), Foo (2005), Wakat (2009) Yiki (2013), Et maintenant (un single 2015), Gomdé (single 202O), So Wok (2021) ». De son vrai nom Noura Mohamed Kaboré, le Prince aux pieds nus est né le 18 juillet 1982. Il est un compositeur-interprète, dont le genre musical est Afropop, afrobeat, folk musique du monde.

Par Oumpounini MANDOBIGA (Stagiaire) 

Laisser un commentaire