Accueil Culture Musique: « Zounouon » ou la «chance» de Cristalline

Musique: « Zounouon » ou la «chance» de Cristalline

668
0

Plus qu’un album, c’est un nouveau genre musical que vient de lancer Cristalline, un artiste burkinabè vivant au Ghana, ce 29 mars 2019 à Ouagadougou. Intitulé « Zounouon », « chance » en langue vernaculaire dagara, c’est un bijou sonore de 10 titres chantés, en dagara, français et anglais.

A part sa ferme volonté, ses qualités artistiques, rien ne prédisposait Christine Somé à une carrière d’artiste musicienne. Ni son statut d’orpheline de mère et de père, ni ses conditions socio-économiques.

Au regard de cela, avec l’aide de ses frères et sœurs, elle poursuit d’abord un cursus scolaire normal au Burkina Faso, puis au Ghana où elle s’installe après les études.

Piquée déjà par le virus de la musique, elle force le passage dans le showbiz ghanéen, en qualité de disc-jockey, et même animatrice radio à Tamalé où elle fait la promotion de la musique burkinabè dans le pays de Kwamé Nkrumah.

Mais cela ne lui a pas paru suffisant, car elle s’inscrit dans une école de musique pour se donner des chances de bien maitriser ce qu’elle aime faire.

Le résultat de ce parcours presqu’atypique, c’est l’album intitulé « Zounouon », « chance » en langue vernaculaire dagara, un bijou sonore de 10 titres chantés, en dagara, français et anglais. Dans cette œuvre, l’artiste Cristalline propose, ce qu’elle a appelé le Dag-life, musique de fusion, à cheval entre le high-life et la musique dagara.

Et cela se ressent sur tous les titres aussi divers que sont, entre autres, « Zounouon », qui est une pensée à sa fille et à toutes  les mères qui accouchent pour la première fois, « Aime moi », qui est une invitation à l’amour, « Let’s dance », qui suggère de se lâcher pour décompresser sur des pas de danse…

Laisser un commentaire