Accueil Monde Niger: des officiers supérieurs radiés de l’Armée pour tentative de coup d’Etat

Niger: des officiers supérieurs radiés de l’Armée pour tentative de coup d’Etat

Image d'illustration

Des officiers supérieurs, au nombre de six, ont été radiés de l’Armée au Niger, selon un document signé du chef d’état-major des Armées, qui évoque des fautes «graves et lourdes» dans le service. Il leur est reproché la tentative présumée du coup d’Etat, dans la nuit du 30 au 31 mars 2021, veille de l’investiture du nouveau président Mohamed Bazoum.

Ils sont six officiers supérieurs dont trois colonels, un capitaine et deux lieutenants à avoir été limogés des Forces armées du Niger. La décision a été prise par arrêté par le chef d’état-major des armées, le général Salifou Modi.

Selon l’état-major des Armées, il leur est reproché des fautes graves dans le service et contre la discipline militaire et c’est une préoccupation de la hiérarchie de prendre des sanctions disciplinaires, sans préjudice de poursuites judiciaires, rapportent nos confrères de RFI qui citent un officier général.

Le Tribunal militaire, précisent nos confrères, accuse ces officiers supérieurs d’être impliqués dans la tentative présumée de coup d’Etat, dans la nuit du 30 au 31 mars 2021 contre le pouvoir de Mahamadou Issoufou, juste 48h avant l’investiture de Mohamed Bazoum qui venait d’être élu.

Ce sont le capitaine Sani Gourouza (arrêté en avril 2021 au Bénin) et un commandant des Forces spéciales, qui avaient tenté de prendre le palais présidentiel, tentative mise en échec grâce à la réaction rapide de la Garde présidentielle.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire