Accueil Société Nord du Burkina: deux militaires tués et trois autres blessés dans l’explosion...

Nord du Burkina: deux militaires tués et trois autres blessés dans l’explosion d’une mine

(Ph d'illustration)

L’explosion d’une mine artisanale ce lundi 5 novembre 2018, aux environs de 12h30, a causé la mort de deux militaires et fait trois autres blessés à Nassoumbou, une localité du Nord du Burkina située à environ 230 kilomètres de Ouagadougou, a appris Wakat Séra.

Ces soldats qui opéreraient dans les environs de la commune de Djibo, localité située à 45 kilomètres de Nassoumbou, théâtre de plusieurs attaques qualifiées de terroristes, ont sauté sur la bombe artisanale alors qu’ils revenaient d’une mission de ravitaillement. Selon nos sources, les éléments des Forces de défense et de sécurité qui ont voulu désamorcer l’engin n’ont pas réussi à le faire et il a fonctionné. Les blessés auraient été conduits au détachement de Nassoumbou avant d’être évacués évacués par hélicoptère.

Aucun bilan officiel n’a été pour le moment communiqué sur cette explosion qui intervient deux mois et demi, après qu’un agent du génie militaire de l’armée a perdu la vie près de Djibo, dans les mêmes circonstances.

Le Burkina Faso, pays sahélien en voie de développement situé au cœur de l’Afrique occidentale, fait face à une recrudescence des attaques armées qualifiées de terroristes notamment dans sa partie Nord et Est où des dizaines de personnes ont trouvé la mort.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire