Accueil Société Ouagadougou: CGE Immobilier signe une convention pour la construction de Yennenga

Ouagadougou: CGE Immobilier signe une convention pour la construction de Yennenga

428
0
SHARE
Echange de dossiers après la signature de convention

La Compagnie Générale des Entreprises (CGE) Immobilier a signé ce mardi 12 juin 2018 à Ouagadougou une convention avec un groupement de cabinets représenté par Architecture Studio (AS), une agence française basée à Paris, pour l’aménagement et la construction de la Ville Nouvelle Yennenga (VNY). Cette nouvelle cité que le groupe compte bâtir sur une période de 10 à 15 ans est située à une quinzaine de kilomètres au Sud de la capitale burkinabè.

La signature de cette convention qui est « l’aboutissement d’un long processus mais aussi le point de départ de la construction de notre ville africaine de demain, revêt une double importance dans la vie du projet VNY », a déclaré le Président du conseil d’administration de CGE Immobilier, Saïdou Tiendrébéogo. Cette convention permet de donner corps à la VNY dans sa vision et architecture et couvre « toutes les études conceptuelles, urbanistiques, d’aménagement paysagers, les études relatives à l’assainissement, à la mobilité, à l’harmonisation des bâtis et pour les infrastructures publiques », a fait savoir M. Tiendrébéogo.

Le Président du Conseil d’Administration de CGE Immobilier, Saïdou Tiendrébéogo

La Ville Nouvelle Yennenga sera une cité « moderne et connectée, une smart city. La Ville Nouvelle de Yennenga sera ouverte sur le monde pour capter toutes les innovations dans les domaines de l’art, de la technologie, du divertissement » et bien d’autres domaines, a-t-il poursuivi, en signifiant que Yennenga ne sera pas qu’une ville mais « l’épopée d’une œuvre collective où chaque citoyen apportera son cœur à l’ouvrage d’une destinée commune, celle d’une vie agréable où les bienfaits de la modernité n’occultent en rien notre ancrage culturel ».

Le PCA de CGE Immobilier a rappelé que c’est en octobre 2016, à l’issue des délibérations du concours architecture pour l’aménagement du cœur de ville, du boulevard principal, de la place Yennenga et du parc de la solidarité qui a enregistré la participation de 32 cabinets de 16 à travers le monde, que le premier prix est revenu au groupement composé de Architecture Studio (AS), Agence Arcade du Burkina Faso, Architecture Beckmann N’Thépé et Associés, Coldefy et Associés et  Hardel et Le Bihan Architectes.

Alain Brétagnolle, porte-parole du consortium de cabinets techniques

« La convention que nous avons signée avec CGE Immoblier porte sur le cœur de la ville et les aménagements des espaces publics » de la VNY, a indiqué Alain Brétagnolle, porte-parole du consortium. Le groupement qui sera chargé de l’urbanisation et de la maîtrise d’ouvrage des infrastructures techniques et des meubles mixtes de la nouvelle agglomération interviendra sur « des typologies nouvelles de cette ville écologique conçue pour le bien-être des habitants », a-t-il ajouté.

Le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat a accompagné ce projet en « essayant de le recadrer au maximum dans (sa) mise en œuvre progressive », a affirmé le conseiller technique Karim Ilboudo, représentant du ministre Dieudonné Maurice Bonanet. Pour M. Ilboudo, le ministère s’inscrit dans une dynamique de promotion immobilière qui implique des obligations, reconnaissant pour l’ensemble des activités de promotions immobilières, « un certain nombre de dérapages » que le département travaille à recadrer par des « dispositions réglementaires qui sont en train d’être corrigées ». Le représentant du ministre de l’Urbanisme a confirmé que CGE Immobilier est détentrice d’un titre foncier.

Karim Ilboudo, Conseiller technique du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat

A en croire les responsables de CGE le projet Ville Nouvelle de Yennenga sera composé « de logements individuels (sociaux, économiques et de standing) et collectifs (appartements), un centre-ville dénommé Victoire et composé d’une imposante tour d’une hauteur de +/- 100 mètres dominée par un restaurant gastronomique panoramique, des hôtels de haut standing (3 et 4 étoiles), une cité administrative, un centre commercial, un centre de conférence, un centre de beaux-arts, une zone d’immeubles à appartements, des écoles, des lycées, des bâtiments administratifs, des centres de santés, des terrains de sport, des lieux de culte, une place Yennenga marquée par la statue de Yennenga sur son étalon en position de combat et de nombreuses places et aires de jeux » entre autres.

Photo de famille à la fin de la signature de convention la réalisation de la Ville Nouvelle de Yennenga

Conçue pour accueillir près de 100 000 habitants, ce projet porté par CGE Immobilier, sera réalisé  sur une superficie de 678 hectares, a précisé M. Tiendrébéogo, notant qu’elle offrira aux habitants des logements sociaux et économiques de meilleure qualité à l’instar des logements des villes modernes développées.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire