Accueil Economie Ouagadougou: Le CAMC-O et ses partenaires tiennent des journées de médiation du...

Ouagadougou: Le CAMC-O et ses partenaires tiennent des journées de médiation du 9 au 11 janvier

Les initiateurs de l'atelier sur les journées nationales de la médiation et des contrats internationaux

Le Centre d’Arbitrage de Médiation et de la Conciliation de Ouagadougou (CAMC-O), en partenariat avec l’Association des centres africains d’arbitrage et de médiation (ACAAM), le Centre du commerce international (ITC) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a entamé ce 9 janvier 2018, à Ouagadougou, des journées de médiations qui dureront trois jours. Cette formation, à en croire ses initiateurs, permettra aux acteurs économiques d’être mieux outillés sur la rédaction des contrats internationaux qui les rendent vulnérables face à un litige, quand ils sont opposés à leurs collègues des pays développés.

Environ une centaine de participants seront, notamment, formés sur « comment rédiger les contrats internationaux afin qu’ils soient bien rédigés. Chaque fois qu’un contrat est bien rédigé, s’il y a un litige, cela peut-être bien réglé», a précisé la présidente du CAMC-O, patronne de la cérémonie, Mme Bintou Diallo. Elle note qu’au cours de cette rencontre, il y aura des échanges avec les acteurs juridiques pour parler des « clauses qui sont nécessaires à insérer dans les contrats internationaux ».

Cet atelier de sensibilisation des acteurs publics et privés à la culture de la médiation et de renforcement de leurs capacités et autres centres de médiation et d’arbitrage, s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui à la compétitivité du commerce et à l’intégration régionale (PACCIR/UEMOA), financé par l’Union européenne à hauteur de trois millions d’euros, soit près de deux milliards francs CFA.

Des acteurs économiques prenant part aux journées nationales de la médiation et des contrats internationaux

La formation qui sera dispensée par des praticiens-formateurs de qualité et de renommée internationale, spécialisés dans les contrats commerciaux internationaux et le droit du commerce international, donnera des connaissances approfondies sur « les standards internationaux, les contrats commerciaux essentiels au commerce, les mécanismes de paiements internationaux et les modes alternatifs de règlement des conflits ».

Cette rencontre permettra aux acteurs économiques « d’améliorer la compréhension des règles juridiques applicables aux ventes internationales (des biens manufacturés, de denrées périssables et de contrat de fabrication) », selon ses organisateurs qui visent ainsi à « l’amélioration du climat des affaires dans l’espace Uemoa, par le renforcement des services de médiation et de l’arbitrage ».

Des journées de la médiation de cette envergure ont également été organisées au Niger et au Bénin au cours de l’année 2017, selon les mêmes sources.

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire