Accueil Economie Ouagadougou: « Le PNDES est arrivé à la cité universitaire de Kossodo...

Ouagadougou: « Le PNDES est arrivé à la cité universitaire de Kossodo » (Eric Bougouma)

1051
0

Le ministre burkinabè des Infrastructures, Eric Bougouma et son collègue de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maïga, ont lancé, ce vendredi 13 avril 2018, des travaux de bitumage des voix d’accès à la cité universitaire de Kossodo reliant la Route nationale N°3. Selon Eric Bougouma, cette action s’inscrivant dans les réalisations du plan quinquennal du gouvernement, les « étudiants peuvent légitiment dire que le Plan national de développement économique et social (PNDES) est arrivé à la cité universitaire de Kossodo ».

Le ministre qui s’est dit « très heureux d’être à la cité universitaire de Kossodo », a signifié aux étudiants que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, s’est engagé à améliorer les conditions de vie et d’étude des étudiants et c’est la raison pour laquelle lui et son collègue sont venus pour « concrétiser cet engagement à la cité Kossodo ».

La route dont le bitumage a été lancé, « fait à peu près 1 kilomètres et 300 mètres de long. Long de 685 mètres, l’axe principal sera une route en deux fois deux voies, séparées par un terre-plein central avec l’éclairage public et des caniveaux, donc une route parfaitement assainie », a rassuré M. Bougouma qui a ajouté qu’à partir de l’entrée principale de la cité, la voie va se subdiviser en trois. « Il y aura une bretelle bitumée qui ira vers les logements des étudiants longue de 325 mètres, une autre bitumée longue de 50 mètres ira vers le restaurant universitaire de la cité et la dernière, longue de 170 mètres, également bitumée, ira vers la direction générale du Centre national des œuvres universitaires (Cenou) », a-t-il précisé.

Le ministre burkinabè des Infrastructures, Eric Bougouma

Le ministre Eric Bougouma a, séance tenante, accédé à une requête des étudiants qu’est l’installation d’un château d’eau car en cas de coupure d’eau, les locataires de la cité ne savent plus à quel saint se voué, surtout en cette période de canicule. Concernant la requête sur la clôture de la cité posée par les étudiants, en ces moments d’insécurité grandissante, le ministre Bougouma dit vouloir s’engager mais souhaite d’abord que ses services techniques évaluent le coût pour qu’il soit situé sur sa faisabilité, car, dit-il, « nous avons un devoir de ne pas vous faire des promesses démagogiques. Mais rassurez-vous, nous ferons ce qui est dans l’ordre du possible pour améliorer vos conditions de vie et d’études ».

Le ministre Eric Bougouma a enfin demandé à la mission de contrôle et l’œil vigilant des étudiants pour suivre l’entreprise pour qu’elle respecte le délai de 4 mois qui lui est imparti.

Le ministre burkinabè de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innivation, Pr Alkassoum Maïga

« Depuis longtemps cette route était une préoccupation qui figure dans la plateforme revendicative des étudiants de la cité de Kossodo », a affirmé le ministre de l’Enseignement supérieur, Pr Alkassoum Maïga qui a salué la « patience » des étudiants qu’il invite à rester dans cet état d’esprit de « dynamique du dialogue et de l’écoute mutuelle, ce qui va permettre d’engranger de plus en plus de bon résultats pour les universités ».

Le gouvernement est « conscient qu’il y a beaucoup de difficultés, mais (elles) trouveront des solutions les unes après les autres. Les choses se compliquent lorsqu’on veut qu’on règle tout en même temps et au même moment », a-t-il poursuivi avant d’interpeller les étudiants « à rester surtout dans leur rôle premier qui est celui des études et rien d’autre ».

Le délégué général de la cité universitaire de Kossodo, Péma Neya

Le lancement des travaux du bitumage des voies d’accès à la cité universitaire de Kossodo est « un acte qui vient confirmer effectivement que les conditions de vie et d’études des étudiants sont une préoccupation pour le gouvernement et notre ministère de tutelle. Les ministres Eric Bougouma et Pr Alkassoum Maïga méritent des applaudissements chers camarades », a dit le délégué général des étudiants de la cité Kossodo, Péma Neya.

M. Neya est revenu sur un certain nombre d’action posée par le gouvernement dont « la remise d’ambulance, des ordinateurs, la réfection de la cité universitaire de la Patte d’Oie et l’achat des bus pour faciliter la mobilité des étudiants » qu’il a trouvée salutaire.

Forte mobilisation des étudiants au lancement du bitumage des voies d’accès à la cité universitaire Kossodo

Le marché de la surveillance et de contrôle des travaux a été attribué AGEIM-IC avec un délai d’exécution de cinq mois pour un coût de « 133 480 374 FCFA » et celui des travaux a été attribué à l’entreprise COGEB INTERNATIONAL pour un montant global de « 882 556 400 FCFA ». Selon des chiffres officiels du ministère des Infrastructures, le montant des travaux d’aménagement des voies d’accès à la cité universitaire de Kossodo s’élève à « 273 709 299 FCFA HTA, soit 290 679 275 FCFA TTC ». La caractéristique de la route qui permettra de relier la cité à la Route nationale n°3 (RN 3) sera « un revêtement en enduit superficiel bicouche ».

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire