Accueil Opinion Ouagadougou: « Un champ de patates sur la voie publique aux 1200 Logements »

Ouagadougou: « Un champ de patates sur la voie publique aux 1200 Logements »

4322
0
dav
Ceci est le cri de coeur d’un citoyen burkinabè, Salif Napon, qui déplore le fait qu’à « environ 5m de sa porte, au 1200 Logements »,  la voie publique  soit transformée en un champ de patates.
« J’ai ma maison No 1175 aux 1200 Logements. En visite au mois de juillet 2018, j’ai constaté à environ 5m de ma porte des buttes entourées de branchages en guise de clôture.
Je suis allé à la mairie de Bogodogo, service de la voirie pour les informer. Il m’a été promis que la mairie allait s’en occuper.
Deux semaines plus tard, rien n’a été fait. Je suis encore allé voir le même service de la voirie de Bogodogo. Pendant ce temps des plants de patates ont été mis sur les buttes.
J’ai quitté Ouagadougou le 6 août et quand je suis revenu le 24 septembre dernier, j’ai constaté que le service de la voirie de Bogodogo n’était toujours pas passé et le champ de patates est devenu une réalité avec une haie de branchages. Comme j’étais à Ouagadougou pour un très court séjour je n’ai pas pu repasser à la mairie de Bogodogo.
J’ai du mal à accepter ce type de comportement. Je lance un appel au Maire de Bogodogo pour qu’il puisse appliquer la loi et sensibiliser la population contre ce genre de pratiques. »
Dr. Salif Napon

Laisser un commentaire