Accueil A la une Paix et réconciliation au Burkina : « Nous devons tous redouter le chaos...

Paix et réconciliation au Burkina : « Nous devons tous redouter le chaos de la guerre civile » (Appel de Manèga)

« Il n’y a pas la conscience du destin commun. Il n’y a pas le patriotisme. Il n’y a pas la tolérance, l’unité et la cohésion entre filles et fils du pays », a déclaré, le mercredi 15 juin 2022, le Secrétaire général de l’Appel de Manèga, Lookman Sawadogo, au cours d’un point de presse à Ouagadougou. Il se prononçait sur la problématique de la paix et de la réconciliation nationale au Burkina Faso.

« Ce que nous devons tous redouter aujourd’hui ce n’est plus le terrorisme avec ses drames et désastres qui nous font couler des larmes tous les jours. Nous devons redouter le pire et l’irréparable chaos qui est la guerre civile », a alerté Lookman Sawadogo, qui a pointé du doigt un « manque de patriotisme », un « défaut d’intelligence collective » et « l’absence d’une capacité à comprendre et à défendre un destin commun » chez bon nombre de Burkinabè.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire